Perepiscopus

Immigrés : « Réfléchissez à ne pas manquer à votre pays »

Commentaires (3)
  1. jean-françois dit :

    « Vous êtes partis pour rejoindre l’Angleterre. Mais il y a des projets possibles en France
    Mais si. Je me demandais si j’avais bien lu. La France est devenue un droit de l’homme.

  2. Jean dit :

    On ne manque pas à son pays volontairement ni par plaisir, mais on cherche à sauver sa peau ou à vivre là où règnent la paix, la justice et la liberté. J’ose croire que vu son âge, Mgr Pontier a connu la seconde guerre mondiale: comment peut-il dire aux migrants: “Réfléchissez à ne pas manquer à votre pays”? C’est ainsi qu’il laisse des prêtres étrangers dans la rue de Marseille et de France sans paroisse…

  3. Françoise dit :

    Cela réchauffe le coeur de lire des commentaires nuancés sur le sort des migrants, ni négatifs, ni outrancièrement gauchistes. Enfin une approche humaine.
    Mais il est vrai que ceux qui cherchent seulement une “vie meilleure” peuvent manquer à leur pays s’ils n’y sont pas gravement persécutés et le retour devait pouvoir être envisagé.
    Cependant les persécutions contre les chrétiens peuvent être terribles non seulement dans leur pays, mais aussi dans le pays d’accueil … un meurtre à Grande-Synthe, la terreur en Allemagne et ailleurs où ils sont contraints au “vivre-ensemble”..

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »