En Une

L’APEL est en crise

Commentaires (5)
  1. Delmau dit :

    Attendons de voir comment les candidats “alternatifs” seront accueillis au congrès national. S’ils sont rejetés, entendus mais pas écoutés, cela pèsera négativement sur l’avenir de l’APEL.
    Qu’est-ce qui est premier, l’APEL ou l’Ecole Catholique ?

    1. Courivaud dit :

      pas la peine d’attendre :

      – dissolution
      – révolution

      et on repart sur d’autres bases, en urgence. Pour oublier ce précédent lamentable de la “manif pour tous”.

  2. boubert dit :

    l’APEL devrait être un moyen de défendre l’Ecole Catholique et l’enseignement du même nom
    Or on constate que ce n’est pas le cas.

    il est temps de revenir aux fondamentaux pour éviter que la ministre de l’éducation dite nationale continue à faire du mal en considérant que les enfants appartiennent à l’état et non à leurs parents!

  3. A.F dit :

    La dérive soviétique de tout le système scolaire est alarmante.

    1. Courivaud dit :

      surtout lorsque ce système a pour filiale l’APEL à laquelle il ne faut plus répondre à l’appel si l’on veut vivre en chrétien à l’école.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »