Perepiscopus

Mgr Rivest condamne la fête invertie “de l’amour”

Commentaire (1)
  1. Courivaud dit :

    et bien, pour qu’il confirme son engagement en destituant les prêtres rebelles et qu’il décide de se rendre à la salle du conseil municipal de cette bonne ville de Chicoutimi pour rendre hommage au courage de son maire.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »