En Une

Climat : débat contradictoire à la maison des Évêques de France

Commentaires (4)
  1. jejomau dit :

    Les incidents climatiques sont systématiquement présentés comme des faits inéluctables découlant d’un réchauffement avéré, certain et que personne ne doit discuter.

    La première question que je me pose comme croyant (et comme catholique), c’est POURQUOI nos évêques ne prient pas demander la pluie par exemple ? Ou pour que les inondations s’arrêtent ? Il existe bien des prières de l’Eglise pour cela, non ? Croient-ils en la puissance de Dieu et de son intervention ? N’est-ce pas la bonne question à se poser plutôt que de répandre des niaiseries sur de prétendues affirmations scientifiques sur la climatologie ? N’est-ce pas Dieu, le Créateur des choses ? N’est ce pas Lui qui peut intervenir ? Les catholiques ne sont-ils pas les fils de Dieu par adoption et les évêques les dignes successeurs des apôtres choisis et placés par Dieu Lui-même pour être ses témoins et gouverner son peuple ?

    Le RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE est un MENSONGE créé de toutes pièces par le GIEC. Surpris par conséquent que ces pseudo-scientifiques aient été les seuls à participer au débat avec les évêques . La preuve :

    http://www.bvoltaire.fr/robindelaroche/rechauffement-climatique-lenorme-mensonge-revele,90752

  2. C.B. dit :

    Le billet météo de France-Info ce matin, donnant la température moyenne prévue selon les régions de France, mentionnait que cette moyenne est inférieure aux moyennes saisonnières. mon mauvais esprit m’a immédiatement fait penser “c’est sans doute dû au réchauffement climatique!”.

  3. bonus dit :

    @ jejomau
    Il ne faut pas dire que “ces pseudo-scientifiques aient été les seuls à participer au débat avec les évêques” puisque justement, pour la première fois, il y avait des échanges contradictoires”
    Bonus Malthus

  4. Darc dit :

    Pour approche de l’écologie chrétienne :

    L’intervenant “Stanislas de Larminat” s’exprime à partir de 4’40”:

    https://youtu.be/pIKOgLhPPQ0

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »