En Une

François Fillon : “réécrire la loi Taubira”

Article précédent
Abbé Chanut (+ 17 août 2013)
Commentaires (10)
  1. Sami dit :

    Le bouc émissaire français : Tout sauf Sarkoy! C’est ce qui nous a valu Hollande. Qui dit mieux ?

  2. lalba dit :

    Que faire?
    Séparer les enfants adoptés par des parents homos, en leur infligeant une nouvelle douleur?
    Quels adultes pourront-ils devenir?
    Taubira et son mentor Hollande sont vraiment des édiles de Satan

  3. rorol dit :

    il faut tout remettre en cause, ne pas confondre un chien et un chat

  4. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Toute une nouvelle pour nos sociétés permissives, un enfant est issu uniquement d’un père et d’une mère !

    Ça doit-être ça l’égalité, fraternité et liberté que des papes ont combattus + + +

  5. BRAULT Jean-François dit :

    Merci cher compagnon François FILLON

  6. Denis Merlin dit :

    Non, je suis pour que la France adopte la doctrine du Saint-Siège en matière de mariage. Le mariage est sacré, en conséquence, c’est une autorité sacrée qui doit nous en donner la doctrine.

    C’est la seule revendication qui vaille. Quant au journal La Croix et à monsieur Fillion, qu’ils n’insistent pas ! Ils ne m’intéressent pas. Je ne les lis même pas. Surtout lorsqu’ils profèrent cette folie furieuse que le mariage homosexuel (un cercle carré), est légitime. Cette législation sur le “mariage homosexuel” est un crime contre l’humanité (prendre la définition au sens littéraire non juridique).

    Il est conforme à la raison que dans cette matière sacrée, seules les autorités religieuses catholiques aient leur mot à dire.

    Je n’impose mon opinion à personne. C’est une revendication pour l’instant strictement personnelle hélas ! (à ma connaissance du moins). Pourtant, selon moi, c’est la seule valable et conforme à la doctrine catholique sur le mariage et aussi à la raison. Le mariage est sacré, c’est donc une autorité sacrée, la seule autorité sacrée, le Vatican, qui en a la doctrine et la discipline. Car évidemment j’ai le droit et la liberté de réclamer que le droit laïc s’inspire de la doctrine catholique. C’est ma liberté. Et c’est la liberté de mes concitoyens.

    Vive la liberté religieuse et vive le Christ-Roi !

  7. Eddy K dit :

    On ne réécrit pas une mauvaise loi, on l’abroge. Point

    1. Véronique dit :

      Chic ! Si on l’abroge et prions toujours pour cela, beaucoup d’enfants comme les trois en bas âge de ma voisine, ne seront plus obligés d’aller voir leur père tous les quinze jours, “remarié” civilement avec son micheton, sa “nouvelle femme” à barbe celle là, qui minaude avec bouc et moustaches, boucles d’oreilles et queue de cheval, çà éviterait à beaucoup d’autres enfants sacrifiés, à assister aux élans amoureux de ces abominables … à moins que Taubira et les communistes socialistes de cet abominable gouvernement, trouvent cette ambiance et tous ces contactes très sains et normaux pour l’éducation et l’épanouissement de tous ces pauvres enfants.
      Que le Seigneur tout puissant envoie en enfer tous ceux qui ont fait et laissé passer cette “loi”.

  8. Nicolas dit :

    Très moyen comme proposition…avec beaucoup d’ambiguïté…

  9. Françoise dit :

    François Fillon souhaiterait sans doute dans son for intérieur l’abrogation du “mariage homo”, mais il n’ose pas le déclarer ouvertement par souci électoraliste, c’est mon impression. Dommage. J.F. Poisson, lui, n’hésite pas.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »