Perepiscopus

Rien ne serait pire en réponse que la division ?

Article précédent
Le piège, selon Mgr Delannoy
Commentaires (4)
  1. Jacquesjacques dit :

    Prier pour les victimes, bien sur.

    Mais prier pour la conversion des musulman à la religion catholique ?
    Non ?
    C’est pourtant ce que tout vrai catholique , qui a la foi et qui est conscient de son devoir d’apostolat va faire : au moins prier, s’il n’en fait pas plus.
    Nos évêques, nos cardinaux, notre pape, ne veulent plus convertir : il n’ont plus la foi.

  2. Jacques dit :

    Oui, il faut prier et agir pour la conversion des musulmans, leur faire prendre conscience que l’islam est une “religion” de haine et de sang, et les accueillir à bras ouverts dans notre religion chrétienne d’amour et de miséricorde. Pour cette cause, c’est le moment d’invoquer l’intercession de Jacques Hamel, prêtre martyrisé au nom de l’islam.

  3. toto dit :

    Comme c’est curieux, cette peur de la division.
    Pourtant tous ces conciliaires n’ont pas eu peur de la division quand ils ont persécuté les traditionalistes pour les empêcher d’avoir la liturgie de toujours. Ils n’ont pas peur des divisions quand ils massacrent les congrégations pieuses et bénies par de nombreuses vocations. Ils n’ont pas peur des divisions quand ils entretiennent et rallument leur “lutte des classes” dans l’Eglise (Rennes, Bruxelles…). Ils n’ont pas peur des divisions quand ils escamotent les dogmes pour faire place à une pastorale anti-catholique.
    Ce cléricalisme pharisien est insupportable.

    1. F dit :

      Comme votre commentaire est juste ! Je l’ai recopié pour le garder dans mon journal, c’est exactement ce que nous souffrons, ce que souffrent les Catholiques.
      Avec tous ces fléaux que nous avons à subir en France : le gouvernement socialiste, les communistes, les francs macons, les médias qu’ils payent, les musulmans, tous anti Catholiques et anti Français, … nous avons en plus les conciliaires qui ne valent pas mieux …je pense au Christ montant au Calvaire en portant sa Croix, s’arrêtant devant les femmes qui pleuraient pour lui et leur disant de pleurer plutot pour elles et leurs enfants … les Catholiques vivent vraiment un chemin de croix … essayons d’être forts et courageux comme le Christ … prions et continuons nous, les tradis, comme ils disent, le Bon Dieu ne nous abandonnera pas.Je prie Mgr Lefebvre des fois, quel homme courageux et plein d’Amour et de Foi avec l’esprit de sacrifice. Je suis revenue à l’Eglise grâce à lui la providence a fait que j’ai eu la chance de rencontrer un de ses Prêtre, mes enfants malheureusement sont des enfants perdus depuis le concile ils ne leur reste rien de notre religion, leur âme est vide comme nos églises maintenant, sans le Christ que les conciliaires ont si bien rejeté. L’Eglise est occupée par de mauvaises
      personnes tout comme notre pays.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »