En Une

“Culture gay” dans les séminaires : le Primat d’Irlande réagit

Article suivant
Continuons à aimer
Commentaires (12)
  1. TM dit :

    Oui, bon. Il ne faut pas majorer cette question de l’homosexualité au séminaire de Manooth, ni la volonté de l’évêque de s’en préserver. En réalité, il n’est pas du tout contre le fait d’accueillir des homosexuels dans le clergé, il a même autrefois pris position en ce sens (voir sa fiche wikipedia en anglais). Il n’a même pas condamné la culture gay en tant que telle. D’ailleurs, il envoie à Rome un séminariste connu pour être homosexuel. Simplement, ce qui lui pose problème, c’est la mauvaise ambiance de Manooth, avec lettres de dénonciations, calomnies. C’est ce climat qui lui semble malsain pour se préparer au sacerdoce. Sur la question de l’homosexualité, il a juste dit que ce n’était pas le mieux pour se préparer au célibat, et que des sites de rencontres gays favorisant le multipartenariat n’était pas ce que l’on était en droit d’attendre de futurs clercs. Apparemment, cela ne lui pose pas plus de problèmes que ça, comme si c’était acceptable pour des chrétiens de bases, et comme si le fait que ce soit des relations homosexuelles puisse être mis sur le même plan que des relations avec personnes de l’autre sexe. N’en faisons pas un père-la-vertu !

    https://en.wikipedia.org/wiki/Diarmuid_Martin?oldid=579034125

  2. TM dit :

    Je précise que je suis actuellement à Dublin, et je suis cette affaire de près dans les journaux irlandais.

  3. C.J dit :

    Mgr Micheàl Ledwith, Quand on cherche à savoir ce qu’est devenu ce prélat après x affaires où les moeurs étaient en question, on trouve, sur Internet, des références qui parlent de choses comme de liens avec le new age. Même si tout cela est approximatif, aussi bien ce qui est dit des moeurs que de la doctrine, on peut quand même légitimement penser que cette personne vivait et réfléchissait ainsi depuis fort longtemps avant sa réduction à l’état laïc. Quelle responsabilité pour les autorités qui ont promu puis laissé des telles personnes à la tête de collèges ou de séminaires! Comment s’étonner quand les gens sont scandalisés et rejettent la foi! Parce que c’est bien la foi qui a été attaquée! Que Dieu ait pitié de nous et nous aide à nous ajuster à sa volonté. Qu’il soutienne Mgr Martin et délivre tous les autres évêques de la couardise cléricale qui obère si gravement le sens des responsabilités en même temps que celui de la foi.

  4. Théofrède dit :

    pourquoi primat d’Irlande ?
    je croyais que ce titre appartenait à l’archevêque d’Armagh

  5. RR dit :

    On attend, encore et toujours, un mea culpa officiel de l’Église pour avoir, volontairement, laissé rentrer des pédophiles et autres chtarbés parmi les prêtres et pour avoir refusé de véritables vocations, et ce depuis les années 70.

    L’Eglise a demandé pardon des dizaines et des dizaines de fois pour des crimes plus ou moins imaginaires.

    En voilà un beau de crime, bien réel, un bien actuel.

    Ca urge.

  6. jpr dit :

    Hélas, cette situation n’est que l’une des conséquences tragiques de l’infiltration de l’église, au plus haut niveau, par la franc-maçonnerie.

  7. Nicolas dit :

    Cette affaire est bien triste…

  8. valere dit :

    L’homosexualité dans l’Eglise avait déjà été montrée suite à une enquête demandée par le Primat de Pologne, il y a 5 ou 6 ans (commentée par Jeanne Smits dans Présent). On y révélait que 30% des prêtres aux USA “en étaient” ainsi que des séminaires entiers. D’autres pays n’étaient pas du tout concernés.

    Pourquoi un tel relatif silence des médiats sur un problème aussi grave?
    L’homosexualité est banalisée au nom des droits de l’homme.
    Savoir que l’Eglise est ainsi en voie de destruction, n’est pas pour déplaire à ses ennemis (qui contrôlent ces médiats).

    Triste!

  9. Guillaume dit :

    ça sera compliqué. Mais qui sait… avec la grâce de Dieu.

  10. Jean dit :

    Pas seulement l’Irlande, c’est un cas général dans l’Église d’Europe…Cet évêque a eu au moins le courage d’en parler, mais ici en France quand vous en parlez, vous devenez ennemi de tous les évêques…et pourtant c’est cela qui est la base même de la pédophilie…Le pape François doit sortir de l’ambiguïté sur ce point pour traiter de ce dossier au même titre que la pédophilie…C’est une honte…il y a des prêtres homosexuels déclarés et qui dirigent les cathédrales et que nous connaissons…C’est une bombe à retarder lorsque les homosexuels laïcs vont commencer à les dénoncer publiquement…En France c’est un cas avéré dans la plupart des diocèses…

  11. Jean dit :

    C’est un tabou en France, on n’en parle pas…nombreux sont les prêtres en France sans paroisse pour avoir dénoncé la culture du “mariage pour tous” dans certains diocèses…Faudra-t-il attendre que la foi des faibles soit encore scandalisée publiquement pour agir? Le Vatican doit sortir de l’Omerta sur l’homosexualité des prêtres et des évêques…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »