Église en France

Info – Du monde à la messe du 4 septembre 2016 devant l’église Sainte-Rita

Commentaires (5)
  1. Elisabeth dit :

    Il y a une grande ferveur, la Sainte Messe dans la rue devant l’Eglise, ces photos sont très émouvantes, vive les Catholiques de Sainte Rita et tous ceux qui sont venus ! J’habite loin de Paris, j’aurai bien aimé être là aussi, mais je les soutiens par la prière.

  2. Aroway dit :

    À Perpignan, nous soutenons par la prière le combat pour la sauvegarde de ste Rita.

  3. Jacquesjacques dit :

    Des catholiques qui veulent le rester. Quel scandale !
    Aujourd’hui, il faut pour avoir son lieu de culte, se convertir à l’Islam.
    La seule différence, c’est la “manière”, selon se dit pape François.

  4. Caroline dit :

    Ce prêtre est simplement un prêtre catholique … on n’est pas habitué … mais quand on a la foi … c’est toute la différence. La photo du prêtre dans la rue devant la porte murée de l’Eglise Sainte Rita prise pendant l’élévation, le moment le plus sacré du Saint Sacrifice de la Messe, est à conserver et témoignera pour l’avenir de l’indifférence et de l’abandon des conciliaires qui sont responsables devant Dieu.

  5. Anne-Marie dit :

    Cette photo est très symbolique, c’est l’église conciliaire vide, sans Dieu, sans prêtre et sans fidèles pour les avoir chassés et interdits d’entrée. C’est une horrible, photo en la regardant c’est l’histoire de l’Eglise depuis Vatican II et le Pape Paul VI, et cette haute palissade métallique devant qui cache l’entrée de l’église, c’est comme le mur de Berlin de sinistre mémoire, comme un baillon et une frontière infranchissable … mais tous ces mauvais se trompent et disparaîtront, comme ce mur, le Christ est là en liberté avec les Catholiques et le prêtre dans la rue pour le Saint Sacrifice de la Messe, ils sont venus prier et adorer ils ne l’ont pas abandonné et le Seigneur est avec eux. A Dieu rien est impossible.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »