En Une

“Renonciation” surprenante de l’archevêque Argüelles des Philippines

Commentaires (10)
  1. Brigitte dit :

    Il va en renvoyer combien comme ça? Hé , Ho, il faut arrêter la série des coups de force.

  2. N oubliez pas que l’ensemble des cardinaux ont prêté fidélité au cardinal au sucesseur de saint pierre Losque ce dernier a été élu. Il est tout à fait normal, et que c’est dernier ce pli au souverain pontife il est le chef de l’église catholique en conséquence c’est comme avait dit un ancien minitre de l’intérieur se soumettre ou se demettre, il est temps que l’église dans son intérieur fasse des réformes ou sinon plus personnes ne viendra prié ou se recueillir. Les églises en Europe sont déjà suffisemment déserté .le pape francois doit faire des réformes de profondeurs il faut laisser la possibilité. Jean Paul 2 n à fait que voyager et n’a jamais gouverner de l’intérieur c’est cela qui gêne les autres cardinaux.il n’y a qu u sucesseur de pierre c’est le pape francois soutenons le ! Et prions pour lui.

    es

  3. Hervé Soulié dit :

    Purges, licenciements, sanctions….
    Jorge Bergoglio,
    l’orgueilleux jésuite, autoritaire et sûr de lui ?

  4. Bonjour,
    Voici une autre explication possible de la démission de Mgr Argüelles

    A Lipa, aux Philippines, ni l’évêque en place au moment des apparitions, ni son coadjuteur n’ont été interrogés lors de l’enquête effectuée par leurs successeurs en 1950. A son arrivée en 2003, le nouvel archevêque, Mgr. Ramon Argüelles, ne trouva aucun dossier dans les archives du diocèse. La nouvelle enquête qu’il fit réaliser en 1991 a abouti à un résultat contraire qui lui a permis de reconnaître la surnaturalité de l’apparition et de la pluie de roses qui lui a succédé. Lui-même écrit dans le décret de reconnaissance : le décret de 1951 qui niait le caractère surnaturel des faits en était « dès le dé-but » entaché d’une « ombre de doute », du fait que les évêques signataires du décret qui étaient contre ont fini par déclarer, à la fin de leur vie, qu’ils croyaient en la véracité des apparitions . Selon Rafael M. Villongco , les membres de la Commission d’enquête de 1951 auraient été obligés de signer le décret sous menace d’excommunication.
    […]
    Après avoir mené une enquête approfondie, l’Évêque de Lipa a reconnu comme surnaturelles les révélations, en signalant le caractère « douteux » du décret d’interdiction de 1951 . La Congrégation pour la doctrine de la foi est intervenue en exhumant un document gardé secret pendant plus de cinquante ans, dans lequel le pape Pie XI aurait validé en forme spécifique l’enquête fortement entachée d’illégalité, concluant au caractère non-surnaturel des apparitions et des pluies de pétales de roses . Aujourd’hui, les réflexions canoniques se poursuivent car le décret prétendument officiel qu’ils ont reçu de la Congrégation pour la doctrine de la foi n’est pas revêtu de la signature du pape Pie XI.

    NB extraits du livre “La justice administrative de l’Eglise catholique” L’Harmattan2017

  5. TM dit :

    Pour la presse aux Philippines, cette mise en retraite anticipée de l’archevêque de Lipa Mgr Ramon Arguelles n’est pas liée à son accueil des Franciscains de l’Immaculée, mais à sa reconnaissance d’une apparition mariale aussitôt désavouée par le Vatican.
    http://www.manilatimes.net/lipa-prelate-quits-row-vatican/310439/

    En effet, Mgr Arguelles avait officiellement reconnu ces apparitions de 1948 par un jugement du 12 septembre 2015. La Congrégation pour la doctrine de la foi l’avait alors annulé par un décret du 11 décembre 2015 rendu public le 31 mai 2016, au motif que cette apparition avait déjà fait à l’époque l’objet d’un jugement négatif du Saint-Siège confirmé alors par le pape Pie XII.

    http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/Monde/Le-Vatican-clot-dossier-apparitions-presumees-Lipa-Philippines-2016-06-13-1200768262

    Ceci étant, les deux affaires sont liées d’une certaine manière, puisque l’archevêque de Lipa avait personnellement tenu à donner à ce groupe issu des Franciscains de l’Immaculée le titre sous lequel la Vierge de cette apparition était vénérée, Marie Médiatrice de toute grâce.

  6. Yram dit :

    Il ne gère pas au nom du Christ et pour le Bien de l’Eglise et des âmes mais en son nom personnel et selon son bon vouloir (car ses décisions ne sont jamais expliquées). Les injustices venant du premier Pasteur doivent cesser, elles sont cause de division dans le Troupeau. On jugera l’arbre à ses fruits et un jour il faudra bien répondre de ces abus de pouvoir !

  7. jpm dit :

    pas surprenant ! tous ceux qui résistent doivent être éliminés !

  8. Gilberte dit :

    Eglise d’Asie publiait le 24 janvier

    Dans l’attente d’une réponse commune de la Conférence épiscopale, l’archevêque de Lipa, Mgr Ramon Arguelles, s’est exprimé. Tout en reconnaissant que certains responsables de l’Eglise et membres du clergé avaient commis des erreurs, il a affirmé que « la mission d’un médecin, fût-il malade, était d’apporter des soins aux autres, y compris à lui-même ». « Les évêques et les prêtres qui cachent de graves méfaits font du mal à l’Eglise du fait de leurs infidélités. Si quelqu’un dispose des preuves concrètes de ces méfaits, les autorités doivent être mises au courant et faire le ménage dans les rangs », a-t-il ajouté.
    Mgr Arguelles devait gêner

  9. karr dit :

    La mission du successeur de Saint-Pierre n’est pas d’agir en dictateur mais de confirmer ses frères dans la véritable foi catholique,le comportement de ce pape ressemble trop souvent aux purges staliniennes,d’autre part il tend la main aux protestants et aux orthodoxes , si j’étais l’un ou l’autre je n’accepterais pas de tomber sous l’autorité d’un tel homme!
    Le Bon Dieu à travers ce pontificat nous enseigne que Lui seul est miséricordieux,que Lui seul guide “SON” Eglise ,que vers Lui seul doivent s’élever nos coeurs,Il abaisse les orgueilleux ,depuis le concile les hommes ont voulu orienter l’Eglise à leur guise sans se soucier du salut des âmes et nous nous retrouvons avec un pape et des évêques de son choix qui s’imposent en rejetant ceux qui ne leur ressemblent pas.
    Espérons que ce triste exemple permettra un réel renouveau dans la fidélité à la vérité contenue dans la saine doctrine catholique, avec l’avènement d’un saint pontife romain humble et rassembleur en ces temps de persécutions et de déchristianisation souvent très avancée.

  10. Julien dit :

    Combien de temps cela va-t-il durer que l’on tolère des comportements odieux de ce pape?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »