En Une

L’abandon du latin et la modernité ont parfois conduit à une certaine médiocrité de la liturgie, regrette le pape

Traduire le site »