En Une

Emmanuel Macron récupère-t-il le pape François ?

Commentaires (8)
  1. jejomau dit :

    3 évêques ont appelé à voter pour Macron le socialiste. Outre le fait que sa politique LGBT interdit à tout chrétien de voter pour lui, la politique sociale qu’il propose est le fait de Jean-Marc Borello, un véritable pilier pour Macron.

    Or Borello est un repris de justice (tien je croyais que pour Macron, il fallait avoir les mains propres en politique) qui a fait 6 mois de taule avec sursis pour “trafic” et “usage de stupéfiants”

    Voilà qui celui qui travaille sur le volet social immigrationniste de Macron et pour lequel “La Croix” appelle à voter !

  2. Ginette dit :

    Non seulement Mme Le Pen a donné son soutien aux coptes bien avant E. Macron mais elle s’est aussi déplacée au Liban…

    1. Courivaud dit :

      Pourquoi “Riposte catholique” n’appelle-t-il pas à voter pour Mme Le Pen, seul défenseur des chrétiens en France (je veux dire, en tant que candidat à la présidence de la République ; il y en a d’autres, sans doute plus fermes ou plus efficaces, qui exercent déjà des mandats électifs) ?

      On arrête de se cacher derrière le petit doigt : ah non ! il ne faut pas voter M. Macron, comme les nouilles de LMPT qui ont rallié M. Fillon.

  3. betsynette dit :

    Cet homme a les dents longues, il essaie partout , Sa Sainteté le Pape, oublierait elle, que macron, est pour l’IVG, et surtout pour la PMA et plus.

    1. Courivaud dit :

      Sa Sainteté ?

      Deux mots de trop, il me semble….

      Enfin, c’est saint Pierre qui verra lorsque Jorge Bergoglio frappera à la porte du purgatoire….

  4. don quijote dit :

    qu’est-ce qu’on ferait pas pour récupérer le vote catholique. Et quand on nous montre un curé qui appelle à voter pour lui: l’accueil des migants mais que ne les loge-t-il pas chez lui au lieu de faire payera peuple qui travaille. on aimerait que ces gens-là aient un peu plus de logique

    1. Courivaud dit :

      pas besoin d’invoquer le curé du coin.
      Le pape aussi, qui aime TANT les migrants au point de ne pas les accueillir sous la tente sur la place saint-Pierre de Rome ou dans les appartements pontificaux devenus vides.

      à propos, pourquoi ne pas adresser avec dédicace de l’auteur, le “camp des saints” à Notre Sainteté ?

  5. Françoise dit :

    Macron, l’homme des contradictions !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »