Église universelle

Un pontificat sans souffle ?

Commentaires (5)
  1. Pauvre pécheur que je suis dit :

    L’immigration est un grave problème pour tous les états occidentaux…

    Le Christ a établi une clôture autour de sa vigne. Nous avons tous une clôture autour de nos bâtiments et de nos terrains. Le bon samaritain a répondu à la détresse du blessé en le faisant soigner sans l’inviter chez lui…

    Prenons garde aux extrémistes qui veuillent conquérir le monde comme l’E.I…

    Soyons prudent sans vouloir les rejeter à la mer mais il y en a qui veuillent s’imposer et non s’adapter…

    Demandons à l’Esprit Saint d’avoir la sagesse et le courage d’en faire la différence…

  2. BERTRAND dit :

    Pourquoi citer en fin d’article la phrase de Staline à Pierre Laval : “Le Vatican, combien de divisions ,” ?

  3. Gilberte dit :

    Matériellement, c’est le Pape du souhaitable et non du possible; spirituellement, il semble l’inverse, à mon humble niveau c’est ce qui me semble voir

  4. Rébécca dit :

    Voilà les signes du temps pour Elie :

    “Le Seigneur dit : « Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car il va passer. » À l’approche du Seigneur, il y eut un ouragan, si fort et si violent qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers, mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ; et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre, mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ;

    12 et après ce tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ; et après ce feu, le murmure d’une brise légère.

    13 Aussitôt qu’il l’entendit, Élie se couvrit le visage avec son manteau, il sortit et se tint à l’entrée de la caverne. Alors il entendit une voix qui disait : « Que fais-tu là, Élie ? »

    14 Il répondit : « J’éprouve une ardeur jalouse pour toi, Seigneur, Dieu de l’univers….”

    (Livre des rois 19 )

    Le Pape François est attentif à la “brise légère”, faisons en autant dans notre vie et nos responsabilités .
    Bien souvent, en effet, quand on accomplit la Volonté du Bon Dieu, on se retrouve seul …avec Lui …avant de devenir un témoignage vivant de Sa Présence au milieu de nos frères !

  5. Jean dit :

    On est surpris de constater que l’auteur de l’article a oublié de mentionner le vrai problème que rencontre le pape: “la crise morale” au sein du clergé d’Europe: “Prêtres et évêques européens se sont mis à détruire eux-mêmes leurs propres valeurs chrétiennes annoncées dans le monde entier par leurs aïeux missionnaires”. C’est de la trahison! D’où la proposition du pape faite aux évêques pour qu’ils soient bienveillants envers les divorcés remariés car, “si le Seigneur retient nos fautes, quel évêque peut donc célébrer encore la messe”. Nous sommes tous dans le même bateau: les uns ne doivent pas exclure les autres. C’est ensemble, justes et injustes, que nous devons construire le monde et l’Eglise. Bref, le pape n’est pas seul, il est soutenu par l’Eglise et le Christ, car ses positions sont essentiellement évangéliques: pardon, réconciliation, miséricorde. Par contre, la position de ceux qui s’opposent au pape s’inscrit dans le “droit canon” qui n’a rien à voir avec la miséricorde évangélique.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »