En Une

Le pape, le cardinal Müller et la Fraternité Saint-Pie X

Article précédent
Le destin sans gloire de NKM
Commentaires (4)
  1. Je pense que vous sous estimez l’importance de la tête des 7 doyens. En effet, le but de Rome est de récupérer la FSSPX. Aussi Rome ne veut pas brusquer un accord qui ferait partir un trop grand nombre de prêtres et de fidèles de la FSSPX qui alors se “radicaliseraient” et deviendraient définitivement irrécupérables. Rome préfère sans doute que la FSSPX reste un bloc le plus importent possible, afin de gagner le plus grand nombre possible de ses adhérents au fil du temps et par effet “psychologique”. Alors ce ne sont pas quelques signatures sacerdotales au bas d’une lettre véhémente qui aura influencé Rome, mais ce que cela révèle d’opposition dans toute la FSSPX, opposition qui romprait avec la FSSPX et par là même avec le processus de reconnaissance, en cas de reconnaissance…

  2. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Il faut faire confiance à l’Esprit Saint pour nous soutenir en ayant un coeur à l’accueil comme le Christ agi toujours envers nous …

    La dureté et la fermeté des uns et des autres nuisent au dialogue comme les scribes et les pharisiens…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »