En Une

Mgr Schneider: sur Vatican II et la crise de l’Église

Commentaires (12)
  1. DUFIT THIERRY dit :

    Un évêque ose enfin remettre en cause les textes de Vatican II qui sont à l’origine de la perte de la Foi et de l’apostasie générale auxquelles nous assistons. Il n’y a pas de “bon” concile mal interprété. Des textes tels que “Dignitatis humanae” “Gaudium et Spes” “Nostra Aetate” contiennent des erreurs doctrinales. Mgr Schneider va enfin à la racine de la crise : les textes de Vatican II qui mènent à l’hérésie, le libéralisme et le modernisme maintes fois condamnés et qui ont pénétré dans l’Eglise par le concile Vatican II.
    Prions pour que Mgr Schneider soit entendu.

  2. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Écrasons notre orgueil dans un franc dialogue pour mieux corriger les situations ambigus qui prévalent ou tourmentent l’Église actuellement…

    Sans vouloir prendre la part de l’un et de l’autre, si je regarde la triste situation de Padre Pio en rapport avec l’Église, nous avons un sérieux problème de dialogue interne…

    Souvent dans notre regard entre les uns et les autres, notre jugement nous joue de sales tours…

    Peut-être une honnête correction fraternelle et qui est manquante actuellement, Vatican III ???

    Prions + + +

  3. Jean dit :

    L’Eglise comme “œuvre de Dieu” ne peut pas être en crise; ce sont les sujets (prêtres, évêques, cardinaux) qui sont en crise. Il faudra appeler le chat par son nom. Être prêtre, évêque, cardinal, c’est être honnête avec soi-même, avec Dieu et avec son Eglise. Or, de nos jours, les membres du clergé d’Europe surtout se sont mis à détruire eux-mêmes leurs propres valeurs chrétiennes. C’est pourquoi, il ne sert à rien d’accuser le Vatican II qui a permis à tous les peuples de comprendre et de célébrer la parole de Dieu dans leurs langues maternelles, conformément aux instructions données aux apôtres à la pentecôte de l’an 30. Seul le pape Jean XXIII l’avait compris: c’est un saint au sens noble du mot. Par ailleurs, il revient au pape de briser son silence pour dire clairement aux membres du clergé qui ont choisi de vivre leur culture occidentale du “mariage pour tous” de démissionner en silence, dignement et librement. De même, le pape devra dire aux membres du clergé mis en cause dans les affaires de pédophilie de démissionner en silence par respect pour eux-mêmes, pour l’Eglise et pour le Christ.

  4. fg dit :

    Le pape est infaillible en ce sens que ses affirmations ne peuvent pas contredire les affirmations du magistère (papes et conciles) qui ont un caractère définitif.
    Ce qui n’empêche pas, si nécessaire, de “moduler” la pastorale à certaines situations.
    Difficile de na pas adhérer à cette lettre de Mgr Schneider.

    1. Dav777 dit :

      Il me semble que, sans être certain,vous vous trompez sur un point ,l église est infaillible sur la question du salut.

  5. allegrovivace dit :

    On peut imaginer les vues à venir du Saint-Esprit : S.E. Mgr SCHNEIDER devenir PAPE ?…
    Mais, ” l’hommerie vaticanesque ” ne se gêne pas de contrarier les plans de la troisième personne de la Sainte-Trinité !

    1. Courivaud dit :

      Si, si, allegro, envisageons cette perspective, prions allegretto pour notre futur Pie XIII, afin qu’il marche sur Rome sans tarder pour restaurer le principe d’autorité dans l’Eglise et susciter l’enthousiasme au vrai sens du mot parmi les fidèles comme vous et moi : nous pourrons hâter le retour du Christ comme Il l’a promis.

  6. Jean dit :

    La Foi est un don de Dieu: elle ne peut donc pas se perdre. Saint Paul dit dans son hymne à la charité (1Cor13,1-13): “la foi disparaîtra quand nous verrons Dieu face à face. L’espérance aussi disparaîtra, seul l’Amour demeurera, car c’est un autre nom de Dieu: “Dieu est amour”. Par conséquent, la foi ne se perd pas, ce sont les sujets (femmes et hommes) qui se perdent. La foi n’est pas de l’ordre de la valeur: elle n’est pas comme de la mathématique pour dire que: “j’en avais “2”, il m’en reste “1”: la foi c’est la manière d’être chrétien, c’est-à-dire imitateur du Christ. Malheureusement, notre manière de vivre ne reflète pas ce que nous sommes: “filles et fils de Dieu”. Nous trahissons notre identité au fil des jours: que de scandales de la part de ceux-là même qui annoncent la foi aux autres!!! Enfin, ce n’est pas le pape comme “individu” qui est infaillible; c’est plutôt la mission dont il est investi qui est infaillible: l’Evangile qu’il annonce est infaillible; l’Eglise dont il EST le garant à la suite du Christ et de Pierre est infaillible, mais lui, pape, est aussi un chrétien qui prépare son salut, il peut aussi se tromper, donner son point de vue personnel sur tel ou tel aspect de l’Eglise et de l’Eglise; mais quand il s’adresse au monde, quand il enseigne, il le fait au nom du Christ pour le Salut de tous les peuples: c’est en cela qu’il est infaillible, car il est le tenant lieu du Christ: il est son Lieutenant.

  7. karr dit :

    Il me semble qu’il n’est plus temps de tergiverser,il y a cinquante ans que l’on discute du concile en tentant de ménager les susceptibilités,particulièrement dans les milieux ecclésiastiques,surtout ménager l’infaillibilité du pape et du concile!
    La première question est de savoir si ce concile était nécessaire et en quoi?
    Ce concile s’inscrit-il dans la continuité des autres conciles oecuméniques de l’Eglise Catholique Romaine,apporte-t-il un plus sur le plan doctrinal?
    Ce concile est-il fidèle à l’esprit dans lequel le pape Jean XXIII l’a convoqué?
    Les fruits de ce concile sont-ils positifs ou non?
    La situation de l’Eglise Catholique à la veille du concile était-elle pire ou meilleur qu’à ce jour,l’annonce de l’Evangile était-elle en progression à travers le monde,la pratique religieuse était-elle stable ou en progression dans les pays de vieille chrétienté et dans les autres pays du monde?
    Les Pères conciliaires étaient-ils bien informés du contenu des débats et ont-ils tous pu s’exprimer en connaissance des sujets abordés?
    Comment le clergé a-t-il reçu et travaillé les textes du concile?
    Comment les fidèles ont-ils été informés des décisions conciliaires et comment ont-ils pu les comprendre et s’exprimer à leur sujet?
    Aujourd’hui les textes conciliaires sont-ils appliqués à la lettre ou bien se réfugie-t-on derrière le mot concile comme derrière un bouclier?
    En quoi ce concile est-il infaillible?
    Enfin, avec deux papes comment peut-on savoir lequel est infaillible ?
    Le pape Bergoglio a très rapidement canonisé deux de ses prédécesseurs et béatifié un troisième sans tenir aucun compte de leurs enseignements .

  8. hermeneias dit :

    Oui il semble que l’Eglise actuelle soit en grande partie arianisée autrement dit , qu’elle a perdu la FOI .
    Cela expliquerait le biais multiculturel , immigrationniste et islamophile / judéophile très marqué actuellement .
    Pierre le vénérable , Abbé de Cluny et érudit vers l’an 1000 , qui avait fait traduire le coran de l’arabe au latin avait donné un jugement synthétique pertinent en qualifiant l’islam de nouvelle forme arabisante d’arianisme

    1. Dav777 dit :

      Je me demande si il n y a pas deux discours,un médiatique et un autre plus caché.
      Je prend pour exemple d une musulmane de ma paroisse convertie et baptisé cette année.
      L évêque lui a demandé de reformuler le texte qu elle devait lire à la cathédrale,trop dérangeanteet sûrement trop vrai elle aurait pu causer des tentions avec les musulmans donc il y a peut-être une précaution à prendre. Il ne faut pas oublier que durant la seconde guerre l église a été silencieuse mais agissante en toute discrétion,elle a fait avec ses moyens.
      Concernant l immigration de masse j entend un autre discours,accueillir mais dans la limite de ce que l on peut porter et puis j entend du pape qu il dit qu un étranger doit respecter la culture et traditions du pays qui accueil mais peut-être qu’il ne parle pas avec assé d autorité comme le faisait saint Paul.

  9. Bruno ANEL dit :

    L’évêque brille par la discretion de sa tenue. Capa magna ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »