Summorum Pontificum

Mgr N’Koué à Versailles

Article précédent
Brève: Changements à Brest
Commentaires (3)
  1. DUMAS dit :

    Puissent nos prélats prendre exemple sur cet évêque Béninois, qui n’a pas hésité un instant pour introduire la messe St PIE V dans son diocèse; un jour viendra, devant la pénurie de vocations en FRANCE, où les prêtres africains se rendront chez nous pour nous ré-évangéliser…Déjà, depuis quelques années, de nombreuses Paroisses sont dirigées par des Africains; et généralement, ils sont bien accueillis.

    En union de prières pour sauver de l’apostasie notre pays.

  2. don quijote dit :

    Comme tout cela est bien dit, sauf que bcp d’évêques et de prêtres français n’ont pas entendu ou voulu entendre ce que disaient les papes successifs et en sont restés au concile des médias comme disait Benoît XVI.
    Quant à Mgr Lefèvre qu’il me soit permis ici de faire une parenthèse, si le pape et les évêques de l’époque avait écouté ce qu’il disait, il n’y aurait pas eu de schisme. Quant à la Messe Tridentine elle a été remise à l’honneur grâce à lui, mais ça on l’a déjà oublié.D’ailleurs combien de fraternités sont issues de la FFSPX? Et si son oeuvre n’était pas une oeuvre de l’esprit, y aurait-il autant de vocations à La FFSPX ? et tante très bons prêtres, je crois que le clergé moderne surtout dans certains diocèses aurait bcp à apprendre de leur part et notamment de leur formation. Quant à la Messe dite moderne, elle serait sans doute très bien si elle n’avait pas été dévoyée par des célébrants qui préfèrent faire peuple que célébrer dignement le Saint Sacrifice de notre Seigneur Jésus . et en ce qui concerne la partie proprement dite elle est réduite à la portion congrue à croire qu’elle n’a aucun intérêt alors que c’est le moment le plus important et c’est celui-là qui est le plus baclé. Ne parlons pas du brouhaha permanent, les gens se croient au théâtre, pas de génuflexion très peu de signe de Croix, on rentre et on s’assoit pour papoter avec le voisin Quant au St Sacrement il est relégué dans un coin la plupart du temps invisible, c’est ce que supportons dans la plupart des paroisses de notre diocèse. Dès lors nous n’irons plus à de telles simagrées tant que nous n’aurons pas de messe ST Pie V puisque l’été paraît-il le Bon Dieu est en vacances!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »