En Une

Qui succèdera au cardinal André Vingt-Trois ?

Article précédent
Chartres sonne...
Commentaires (7)
  1. Michel Paul Raymond MEYER dit :

    Il me suffit de voir ‘Golias’ qui fut un supporter inconditionnel des “vues” de Pierre Bergé à travers les éditions religieuses dont ‘Le Monde’ possède les titres, supporter maintenant le postulant Dumortier pour éprouver un ‘sacré’ frisson !

  2. Joel dit :

    Une ( car il y en aurait d’autres ) serait la nomination de Mgr Fonlupt.
    Le tempérament imprévisible du pape et le profil d’ archevêques placés à des postes importants dans le reste du monde ( Bruxelles, Chicago , Madrid et certains évêchés italiens ) peuvent nous laisser croire à un scénario catastrophe dont la France se passerait bien !

    Prions !

  3. Joel dit :

    * une des pires pardon

  4. RL dit :

    Est-il déjà arrivé, dans l’histoire récente de l’épiscopat européen, qu’un simple prêtre devienne archevêque d’un siège métropolitain, qui plus est cardinalisable, sans passer par quelques années dans un petit diocèse ?
    Et si ce prêtre a tant de mérite, pourquoi n’a-t-il pas été nommé évêque avant ? 69 ans, cela semble un peu tard…

    1. Rascol dit :

      Oui. l’abbé Pierre Eyt est devenu archevêque coadjuteur de Bordeaux en 1986, archevêque et cardinal deux ans plus tard.

      1. Joel dit :

        A la différence que l’abbé Eyt n’avait pas 69 ans au moment de son sacre épiscopal!

  5. Thomas de Vio dit :

    Et pourquoi pas le transfèrement du jeune archevêque de Saint Pierre et Fort de France à Paris ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »