Commentaires (6)
  1. don quijote dit :

    Si certains évêques étaient un peu intelligents, ils ne se contenteraient plus d’un service minimum et essaieraient de réfléchir un tant soit peu. C’est quand même bizarre que les instituts éclissa Dei fassent le plein dans leurs séminaires, que la FFSPX fasse aussi le plein et que eux ont du mal à avoir au minimum 1 ou 2 séminaristes sauf très rares exceptions comme Toulon par ex (mais il faut savoir pourquoi?) et tout se tient: parce que la formation laisse à désirer donc le service aux ouailles laisse à désirer etc c’est pourquoi le denier du culte ne rentre pas. Service minimum donc denier du culte minimum; On argumentera qu’il n’y a pas bcp de prêtres Pourquoi ? Messeigneurs soyez un peu moins intolérants envers les vrais catho et vous aurez tout à y gagner et remettez Dieu au centre de la Vie place qu’il n’aurait jamais dû quitter, faites prier le chapelet remettez à l’honneur l’adoration et faites remettre vos ouailles à genoux et vous verrez que tout changera.

    1. emilie dit :

      Vous avez raison, “si nos évêques étaient plus intelligents”…
      Certains de ceux qui ont accepté que les fidèles attachés à la Tradition puissent honorer le Bon Dieu selon leur sensibilité avec un rituel qui s’est construit au cour de l’histoire de l’Eglise ont bien compris.
      Mais pour le plus grand nombre, malheureusement, ils se sont laissés gagner par l’idéologie matérialiste, ce qui les a englués dans le “politiquement correct” pour plaire aux hommes politiques dont ils sont devenus les subalternes.
      Ils ne comprennent pas qu’ils doivent être au service de Dieu et non au service de la république qui installe depuis tant d’années la dictature des idées révolutionnaire de 1789.

      Lorsqu’ils comprendront que les fidèles veulent les sacrements et l’enseignement du Christ pour faire leur salut, peut-être qu’ils accepteront de ne plus faire la guerre à leurs ouailles en les privant de ce que leur donnent généreusement les communautés traditionnelles. Encourageons ces communautés !

    2. foucher jean loup dit :

      Et faites remettre vos ouailles à genoux…voilà un commentaire qui me fait bondir, on se croirait en 1940, comment peut on faire des commentaires aussi archaïques, si il y a moins de pratiquants aujourd’hui c’est à cause de ce type de position qui ont été imposées pendant des décennies. Le grand progrès de l’église a été l’abandon du latin,il y a encore des progrès à faire, autoriser les prêtres qui le souhaitent à se marier et fonder une famille. Que c’est lent tout cela, et là il y aura plus+de prêtres, nous chrétiens soyons dans le monde et pas hors du monde.La est le changement.

  2. Moreau dit :

    Bravo! Vous avez 1000 fois raison !

  3. Jacques Philippe dit :

    oui Bravo et pourvu que vos paroles soient écoutées et entendues !

  4. vincent dit :

    La France a un épiscopat d’une grande MEDIOCRITE…et c’est peu dire!
    Il y a de bons prêtres, mais ils ne font pas carriere.
    La mafia progressiste est toujours présente pour se partager la prébende!
    Désolant, mais on pourrait penser que les évëques sont payés pour faire fuir les fidéles!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »