Episcopats locaux

Deux archevêques américains qui ne seront sans doute pas cardinaux

Commentaires (5)
  1. Jos Van Namen dit :

    Ce sera également le cas pour Mgr Léonard à Malines-Bruxelles. S’il devenait cardinal immédiatement, ce serait un privilège qui montrerait qu’il est très en cour… Mais la logique, telle que vous la décrivez ci-dessus, veut qu’il ne devienne cardinal qu’après 2013, année où le Cardinal Danneels atteindra l’âge de 80 ans.

  2. Kris Vancauwenberghe dit :

    Exact et cela donne l’occasion de faire remarquer que tout le monde donne Mgr Léonard comme cardinal à ce consistoire, alors que le cardinal Danneels, 77 ans, est encore électeur. Suivant la pratique rappelée par Daniel Hamiche, Mgr Léonard devrait attendre les 80 ans de son prédécesseur pour recevoir le chapeau. Ce serait d’ailleurs mérité, étant donné que Mgr Léonard n’en fait pas plus à Malines qu’à Namur pour redresser la situation. Au contraire, il poursuit dans une ligne danneelsienne, comme ce blog nous l’a expliqué ces derniers mois.

  3. Franz dit :

    Oui, on constate une continuité préoccupante à Bruxelles. Mais Mgr Léonard doit tenir compte sans doute de bien d’autres éléments sur le siège archiépiscopal métropolitain de Belgique que sur le siège épiscopal de Namur. Ne soyons pas si dur envers lui pour Namur : par rapport aux autres, il a bien limité les dégats. Pour l’avenir du catholicisme belge, c’est une intention de prière toute trouvée que Mgr ait la possibilité et la force de prendre de bonnes décisions. Notamment, c’est ma conviction et mon espérance, engager dans un processus de renouveau TOUTES les forces vives du catholicisme belge, ce qui n’est pas encore le cas en Belgique…

  4. PIERRE dit :

    SER Mgr Léonard sera créé cardinal lors du consistoire de novembre prochain car il a déjà 70 ans… Attendre que SEmR le card. Daneels dépasse 80 ans pour le créer cardinal serait trop attendre…
    Le Saint-Siège souhaite rapidement tourner la page du trop long règne de Daneels et mettre en avant Léonard… avec un signe fort; d’où sa création rapide au cardinalat.

  5. Kris Vancauwenberghe dit :

    Pierre, est-ce votre prénom qui vous donne tant d’assurance pour prédire péremptoirement qui le pape nommera cardinal?

    Quant à “tourner la page Danneels”, parlons-en! Il faudrait pour commencer que Mgr Léonard la tourne. Or il poursuit sur la même voie. Ce qu’il faut, ce n’est pas le “signe fort” dont vous parlez mais des actes forts. Jusqu’ici, aucun de la part de Mgr Léonard. Il nous fait le même coup qu’à Namur: une réputation de matamore qui repose sur du vent.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »