En Une

La JOC recourt aussi à l’écriture inclusive

Commentaires (6)
  1. BERTRAND dit :

    La JOC n’est pas parfaite. L’Église est une “nasse melée”.

    “Le slogan de la JOC est une citation de son fondateur Joseph Cardijn, qui fut créé cardinal pas Paul VI, : “Un jeune travailleur vaut plus que tout l’or du monde car il est fils de Dieu”

    A Rennes, le jeune Marcel Callo, jociste, envoyé en camp de concentration pour “action catholique” reste un inspirateur pour bien des jocistes. cf : https://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Callo
    Je vais parfois prier tout près de sa statue à l’église Saint-Aubin, place sainte Anne à Rennes.

    La vocation de la JOC est grande ; elle trébuche quand elle veut l’accomplir. Mais elle est capable de réunir 10 000 jeunes.
    En réactivant ses racines, elle portera de nouveau de grands fruits. Le vrai aggiornamento est dans la fidélité à la tradition.
    Prions pour elle.
    Dieu vous garde.

  2. Hervé Soulié dit :

    Il va être effectivement indispensable que les donateurs du denier de l’église flèchent leurs dons.
    Riposte Catholique et quelques autres pourraient donner des conseils utiles à ce sujet dès la prochaine campagne de collecte.

  3. jpr dit :

    La JOC n’a pas changé depuis le temps pas si lointain où elle couchait avec les assassins du Parti communiste. C’est une taupe pour miner la foi catholique de l’intérieur et tenter de saper les fondements de l’Église. Elle couche toujours volontiers avec quiconque s’attaque au Christ et à l’enseignement de l’Église. Le problème vient du soutien financier qu’elle reçoit toujours de la CEF. Une raison de plus pour ne pas donner aux diocèses.

  4. Rostolan dit :

    Issus comme leurs sectateurs du MRJC des milieux les plus favorisés, les bobos de la J.O.C. sont des militants de “l’idéologie du Genre” qu’ils s’efforcent d’inculquer aux enfants, tout en prétendant “qu’elle n’existe pas”.

    1. Eve dit :

      Rostolan,
      La JEC, elle existe encore ?

  5. Ecossais dit :

    La JOC, tout tiens en une phrase:
    Après guerre des catholiques militants, puis des militants catholiques puis des militants tout court et enfin aujourd’hui des militants anticatholiques.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »