Perepiscopus

La pastorale de la santé du diocèse de Vannes propose une soirée bioéthique

Commentaire (1)
  1. Paul CLAUDE dit :

    Il n’y a pas à discuter des questions clairement définies par l’Eglise et l’Evangile… Demander l’avis de chacun, c’est comme donner l’occasion de clamer ou réclamer le droit à l’erreur, c’est donner autant de droit à celle-ci qu’à la Vérité…
    Toutes les réunions ou chacun s’exprime l’un après l’autre autour d’une table sont à condamner. Lire « Groupes réducteurs et noyaux dirigeants » d’Adrien Loubier. C’est ainsi que dans les sessions de formations pour catéchistes, on réduit la vérité au silence et que tombent les dernières résistances pourtant bien déterminées à ne pas céder.
    C’est une technique maçonnique qu’appliquent inconsciemment nos (dé)formateurs lambdas. Il serait temps de commencer à connaître l’ennemi et ses ruses si l’on veut que les derniers des Mohicans chrétiens aient encore la tête hors de l’eau, les pieds étant plutôt posés sur un sous-marin que sur le bateau « Eglise » où  » les rats de la cale ont pris les commandes », dixit un évêque américain.

Traduire le site »