En Une

Cardinal Zen : le cardinal Parolin se trompe…

Article précédent
Prochaines messes à Angoulême
Article suivant
Après le MRJC, le CMR
Commentaires (21)
  1. allegro dit :

    ils se préparent à trahir les catholiques chinois, comme ils ont trahi les Cristeros.
    Cette Rome “moderniste” est à vômir.

    1. Rascol dit :

      Pie XI, un moderniste ?

      1. Magdeleine dit :

        Et son secrétaire d’Etat le futur Pie XII, un dangereux moderniste.

  2. de la croix Guy dit :

    Oui bien vu…”là où les anges ont peur de tomber, les fous y foncent tête baissée. ”

    Voilà ce que nos cardinaux occidentaux feraient bien de méditer …

  3. Hervé Soulié dit :

    Un pontife qui envoie aux orties l’enseignement évangélique sur le mariage, qui envoie aux orties les fidèles catholiques de Chine, un noyau dur des évêques français qui soutient les mouvements pro-avortement….
    Ne serait-ce pas ça la vraie crise de l’Eglise ?

  4. Cril17 dit :

    « N’ayez pas peur » nous disait Jean Paul II en 1978 : aujourd’hui nous avons très peur

    http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/08/nayez-pas-peur-nous-disait-jean-paul-ii-en-1978-aujourdhui-nous-avons-tres-peur/

    Lire un tel article sur ce site ne devrait pas vous laisser indifférent …

    1. Rébécca dit :

      Ce que vous ne comprenez apparemment pas, c’est que toutes les interventions du Pape s’appuient sur une Foi solide, très enracinée ! …c’est œuvre de Charité ! Pour comprendre, accepter sa sainte mission cela nécessite de tendre nous même à accomplir la sainte volonté du Père (dans un cœur à Cœur) .
      Croyez vous que le BonDieu puisse abandonner son Eglise ?
      La seule crainte qui nous éclaire et qui nous permettra peut être de comprendre est celle que l’on éprouve vis à vis du BonDieu .
      Encore la lettre de saint Paul aux Romains (chapitre 11 ) à lire et à relire .. personne n’est épargné ! ….et oui “Car tout est de Lui, et par Lui, et pour Lui ” Le BonDieu est à l’Oeuvre assurément.

      1. emilie dit :

        Bien sûr que le Bon Dieu est à l’Oeuvre… mais cela n’empêche pas les responsables religieux, comme tout homme, d’avoir sa propre liberté et “d’oeuvrer” selon son bon vouloir !
        Le Cardinal ZEN a surement plus d’expérience de ce qui se passe en Chine que ce prélat qui ne semble pas faire oeuvre de prudence en voulant réunir la vraie église de Chine encore clandestine avec la Chine soi disant catholique mais sous le contrôle du parti communiste (qui existe encore).
        Dieu ne laisse pas perdre une seule brebis, Il laisse le troupeau pour retrouver la brebis perdue !
        On ne peut croire qu’Il veut qu’on abandonne le petit troupeau de fidèles chinois (qui a déjà tellement souffert) au profil d’alliances politiques avec ceux qui ne rêvent que contrôler les catholiques pour mieux les persécuter. Unifier les deux troupeaux veut dire que tous ceux qui agissent encore dans le secret vont être découverts et seront livrés à leurs persécuteurs.
        Le Cardinal ZEN essaie de sauver les siens… prions pour lui.
        Quant au pape actuel, malgré tout le respect dû à sa personne, il ne semble pas avoir le vrai sens du gouvernement de l’Eglise du Christ, ses décisions sont loin d’être sages et amènent plus la division dans le peuple de Dieu que la paix dont devraient jouir les brebis !

  5. abbé Guy Pagès dit :

    Dieu soit béni d’avoir un serviteur comme le cardinal Zen !! Si tous pouvaient être comme lui !

  6. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Malheureusement, l’Église aura toujours le doigt pris entre l’arbre et l’écorce…
    C’est par l’amour que l’on nous reconnaîtra comme les disciples de Jésus…
    Prions pour que Rome prenne la bone décision…

  7. France dit :

    Un catholique ne peut être complice de cette trahison de nos frères catholiques chinois.

  8. Rascol dit :

    Je ne pense pas que l’on puisse juger sereinement de ce qui se passe dans un pays aussi complexe que la Chine . Le cardinal Zen manifeste sa solidarité avec l’Eglise clandestine et c’est normal . Mais le cardinal Parolin a aussi ses raisons que nous ne connaissons pas : la diplomatie vaticane est une des mieux informées du monde.

    1. Antoine de Lisbonne dit :

      Église clandestine ? Comme celle de la terreur ?

  9. Carolus Magnus dit :

    La trahison, le schisme, qui veut dire séparation définitive de l’Église catholique apostolique et romaine de son socle et de sa tradition bimillénaire, remonte à Paul VI°qui a tourné le dos au Christ en remplaçant l’autel par une simple table protestante face à l’assemblée.
    En renonçant à la primauté du Pape, souverain tant temporel que spirituel qui enseigne et protège, Vatican 2 l’a rabaissé en remplaçant sa tiare et sa royauté légitime (“roi” ça fait vieux jeu!) par le collège des évêques (une sorte de parlement, ça fait “tendance”) devenant de la sorte un simple “primus inter pares”. Et ainsi de suite…
    La dégringolade catastrophique de cette parodie conciliaire débouche sur la nomination de cardinaux par le comité central d’un parti communiste qui HAIT le christianisme dans son ensemble et les catholiques en particulier. Priez pour ce cardinal courageux car Rome sera contrainte de boire le calice de la trahison, du schisme de 1965 jusqu’à la lie.

  10. anne dit :

    Pauvre Cardinal Zen, il découvre ce qu’est le Vatican; Un serpent sclérosé qui se mange la queue…Prions pour nos frères Chinois.

  11. Juliette dit :

    La situation ne fait qu’empirer en Europe depuis Vatican 2. Les catholiques chinois sont loges à la même enseigne que nous. On se plaint des francsmaçons, des communistes, des protestants, libres penseurs, ou autres, mais les pires sont bien les conciliaires depuis Vat2, on dirait qu’ils sont animés d’une haine encore plus féroce qu’eux contre les catholiques.

  12. emilie dit :

    Pour ceux qui doutent de la trahison de Rome envers les catholiques de Chine :

    http://dieuetmoilenul.blogspot.fr/2018/02/alors-que-la-trahison-des-catholiques.html

  13. allegro dit :

    @rascol @de la croix guy

    évidemment le modernisme d’aujourd’hui est bien pire que celui du temps de “l’ostpolitik” ou des “cristeros” mais il est de la même veine de soumission au temps, à la modernité, aux mondanités, etc…
    Le premier pas institutionnel des “modernistes” a été acté par le Concordat napoléonien qui est un déni institutionnel de tout ce qui avait précédé de fidélité en France à la foi et à la doctrine catholique, à la vocation chrétienne de la France patrie du Fils aîné de l’Eglise et “lumière des nations”.
    Dans cette logique folle de soumission (volontaire ou forcée) à “la modernité”, à cause d’un rapport de force défavorable (comme celui de notre défaite au sortir de la révolution sanglante de 1789), l’Eglise est entrée en autodestruction dans une course non avouée à l’apostasie et comme toujours c’est le fidèle du porche qui en fait les frais, aujourd’hui la masse des français ayant rompu avec l’Eglise ou les catholiques fidèles chinois aux prises actuellement avec la persécution communiste et la “diplomatie vaticane”.

    Évidemment, Vatican II a été est un aboutissement et un accélérateur non négligeable du naufrage de la barque Eglise qui prend l’eau de toutes parts, comme l’avait constaté le Pape Benoit XVI alors glorieusement régnant.
    Consolation, on sait que le Bon Dieu aura le dernier mot de cette histoire et qu’il permet toutes les turpitudes pour notre plus grande sanctification.

  14. Cril17 dit :

    Et là qui se trompe et qui trompe qui ?

    24 février 2018
    Un drapeau turc déroulé sur le parvis de l’église Saint-Pierre à Mâcon

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/02/un-drapeau-turc-d%C3%A9roul%C3%A9-sur-le-parvis-de-l%C3%A9glise-saint-pierre-%C3%A0-m%C3%A2con.html

    Plus d’infos sur :
    Quel destin pour Rome et pour la France ?*** [ MAJ 24/02]
    http://cril17.eu/destin-rome-france-maj-1602

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »