En Une

Gérer la situation des catholiques orientaux de France tout en évitant les confusions

Commentaires (3)
  1. Hervé Soulié dit :

    En clair vous craignez que les dons faits à l’Œuvre d’Orient soient parfois mal employés ?

    1. Jean-Marie Vaas dit :

      Non. Si tel avait été le cas, le volet financier aurait été abordé. Ce n’est pas le cas de l’article qui aborde la question sous l’angle de qualités qui peuvent entrer en contradiction.

  2. Jacques Durand dit :

    Je pense au contraire que c’est une grande richesse que Mgr Gollnisch qui connait bien les chrétiens d’Orient dans leur pays puissent s’occuper de ceux qui arrivent chez nous ! Je ne vois pas le problème ! Votre article n’est pas très clair … En tout cas, tous reconnaissent que c’est un grand bien pour eux ! Mgr Gollnisch peut ainsi faire des ponts entre les déracinés et leur pays d’origine, il les connait si bien !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »