En Une

Saint-Pierre-et-Miquelon rattaché au diocèse de La Rochelle

Article précédent
158 bébés déjà sauvés !
Article suivant
La vache
Commentaires (7)
  1. fr jean guy vergracht dit :

    Mgr Gachy n’est pas spiritain mais oblat de Marie Immaculée !

  2. Rascol dit :

    Il y a 6000 habitants à St Pierre-et-Miquelon, c’est à dire au mieux 500 pratiquants. Un vicaire général suffit peut être pour diriger le diocèse et donner la confirmation ?

  3. Frappin dit :

    Encore un beau résultat de leur concile!

    1. Rascol dit :

      Aucun rapport avec le concile. Simple gestion des ressources humaines.

  4. Tryphon Tournesol dit :

    “Le temps des fusions de diocèse serait-il arrivé” ? St Pierre et Miquelon n’a jamais été un diocèse, mais un vicariat, nuance ! Vu le cas particulier de St Pierre et Miquelon, petit archipel peu peuplé, c’est un peu difficile de tirer quelque enseignement de la suppression de ce vicariat.
    Par contre La Rochelle c’est loin ! N’aurait-on pas pu rattacher l’ex vicariat apostolique à un diocèse canadien ?

    1. fg dit :

      D’accord avec vous. L’Eglise Catholique étant universelle, on aurait du rattacher le vicariat de St Pierre et Miquelon au diocèse le plus proche (Terre-Neuve, Québec… ?)

  5. jaouen dit :

    Peut-être une question de souveraineté s’y est immiscée. Les nominations étant avalisées par le Ministère de l’Intérieur en France, pour éviter de le froisser, SPM est rattachée à un diocèse français. Pour des raisons historiques, cela devrait cependant être soit le diocèse de Bayonne, soit celui de Lisieux, soit un des diocèses bretons (l’île étant fondée par tiers par des basques, normands et bretons). Peut-être cependant ont-ils bien trop de charges comme ça.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »