Perepiscopus

Le denier du diocèse de Rennes

Commentaires (2)
  1. lnoelle dit :

    Depuis ces dernières semaines, je découvre le budget des diocèses ; bien sur je savais qu’il faut donner aux pretres de quoi vivre et payer cotisations sociales et s’occuper de leur retraite et c’est des plus normal . Par contre je suis effarée de voir le nombre de salariés ou employés par les évéchés ou paroisses… je conçois bien qu’il faille avoir des personnes qui s’occupent de travaux de secrétariat ou comptabilité ou autres (mais quoi?) mais cela ne pourrait il pas être fait en grande partie par des bénévoles ? merci à ceux qui me renseigneront

  2. Charles dit :

    En tout cas ce n est pas dans la liturgie que sont affectées les dépenses. Celle ci est tres pauvre en certaine paroisse,Sobriété exige, cela laisse pantois … les ornements ont disparu, pourquoi faire dans la friperie quand on peut faire dépouillé. Le mobilier d ´eglise lui est renouvellé: s il peut faire oublier ce que certains ecclésiastiques qualifient de réminiscences de la fausse messe…et bien entendu dans des églises fermées auxquelles on ne peut plus avoir accès. Alors excusez moi du peu, mais le Père heudré peut toujours nous servir que ses tretramorphes sont indispensables à la cathédrale qui pourtant s en est passé , il ne trompe personne sur l empreinte qu il compte laisser de son passage…. tout comme le reste du mobilier , il meuble au gréé des humeurs de l archevêque à moins que ce ne soit l inverse. Quoiqu il en soit, une seule question: combien comptez vous dépenser pour permettre de rendre un culte décent dans un lieu décent aux paroissiens de saint François ? Ah j oubliais , La on peut prendre mais donner! Que nenni. Merci pour l équité de la gestion et La répartition des financements diocésain.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »