Perepiscopus

Conflit entre Mgr Aillet la DRAC ?

Commentaires (16)
  1. BATIFOUYE MARTINE dit :

    C’est vraiment puéril cette histoire de dais !!
    Il semble que l’Evêque demande si cela est possible puis malgré le refus le fameux dais est déplacé ! par qui ?
    Et le Recteur qui dit, semble-t-il, “l’Evêque a le droit de la déplacer, il peut mettre où il veut son siège” !
    Heureusement que les chrétiens de la cathédrale de Bayonne viennent à la Messe et à la cathédrale pour prier et ne s’attardent pas à ces enfantillages !
    Et puis l’Evêque est dans ce diocèse depuis 2008 et voilà qu’il souhaite ce dais qui est là depuis ….
    Et on s’étonne qu’on se moque de l’Eglise catholique !
    Notre Evêque a j’espère d’autres préoccupations.

  2. Roger dit :

    Les fonctionnaires de la Cultures sont souvent tâtillons.

    Espérons que dans cette affaire, ils soient animés par le souci de protection du patrimoine et non pas par une quelconque hostilité à un évêque qui n’est probablement pas en harmonie avec toutes les orientations de la DRAC …

    1. Frannot dit :

      Hélas ! Je pense que c’est assez bien vu…

  3. Frannot dit :

    C’est effectivement un objet mobilier (non scellé), l’évêque n’avait même pas à demander une autorisation pour le déplacer à l’intérieur de l’édifice (éventuellement en avertir le cdaoa. .. par courtoisie)

  4. ais dit :

    de quoi s’occupent ces improbateurs de la DRAC? Ils volent les biens de l’Eglise en 1789 et en 1905 et ils em….. le monde pour des choses qui ne les regardent pas et de plus qu’ils ont volées. C’est tout simplement pour embêter Mgr Aillet que ces fonctionnaires à la gomme lui interdisent le “déplacement”. Ils feraient mieux de s’occuper des églises en péril qu’ils laissent pourrir!
    @ Boutifaye pourquoi on se moquerait de l’Eglise catholique, à cause de ça. Non mais vous avez oublié que tous les FM de France et de Navarre sont vent debout contre l’Eglise parce que c’est la seule résistance à leurs trucidés alors quand ils peuvent se payer un évêque ils ne se gênent pas . Quand les musulmans seront majoritaire dans ce pays ces mécréants auront intérêt à faire attention à leur tête, il est vrai qu’avec la foi qu’ils ont ils sont capables de se convertir à l’islam

    1. Frannot dit :

      J’aurais tendance à être d’accord sur l’analyse de votre 1er paragraphe …

  5. Pradayrol dit :

    Monseigneur AILLET, nous sommes de tout coeur avec vous!

  6. Gershom Leibowicz dit :

    Si ce dais a ete abîmé dansl e déménagement ce sont tous les contribuables qui devront financer sa restauration . On ne peut pas reprocher a la Drac de veiller a la bonne conservation d’un bien collectif dont l’eglise catbolique n’est qu’affectataire .

    1. Antoine de Lisbonne dit :

      Bien volé comme il est bon de préciser.

      1. Gershom Leibowicz dit :

        Il ne s’agit pas de refaire l’histoire ; Aujourd’hui, si les monuments religieux construits avant 1905 n’étaient pas la propriété de collectivités territoriales ou de l’Etat , ces bien ne seraient ni entretenus , ni restaurés faute de moyens financiers . .jJ’en veux pour exemple , la cathédrale de rennes qui a fait l’objet d’une magnifique restauration grâce aux financements publics et qui peut ainsi témoigner de la richesse culturelle du catholicisme et de son influence sur nos sociétés . On ne peut pas revendiquer l’importance des racines chrétiennes de notre société et critiquer la puissance publique quand elle les met en valeur . Marc Aillet est un peu incohérent ..

  7. jpm dit :

    Dans le diocèse de Troyes nous connaissons bien ce genre d’ignorance crasse des services publics qui se mêlent de ce qui les dépassent. Ainsi, de l’éclairage des églises classées : Saint Nicolas : projecteurs noirs rectangulaires et spots noirs. Saint Rémy spots blancs ronds de couloirs d’hôpitaux ou de pissotières de stades. Quand les francs maçons s’occupent des églises c’est toujours dans le sens du laid ou de l’absurde !

  8. Henri HOURS dit :

    Les tyranneaux du ministère dit de la Culture devraient faire un peu de droit.

    La circulaire NOR/IOC/D/11/21246C du 29 juillet 2011 du ministère de l’Intérieur apporte des précisions utiles sur les droits de l’affectataire, notamment dans son § 1.4 : il y est notamment spécifié qu’ “il a seul autorité pour procéder aux aménagements intérieurs, notamment en ce qui concerne le mobilier liturgique”. Cette circulaire ne dit pas que les éventuels effets du la protection (au titre des “monuments historiques”) des objets du culte au titre apporte une limitation à cette liberté ! Au demeurant, si cette cathèdre de 1854 est protégée au titre des monuments historiques est fragile au point de ne pouvoir être déplacée, l’Etat est fautif de ne l’avoir pas entretenue correctement !

  9. Aur Def dit :

    Permettez-moi d’ajouter ce petit commentaire qui mérite d’être dit:
    La DRAC a le projet depuis un an de faire un petit musé à l’entrée de la cathédrale, chapelle de droite en entrant, sans l’accord du clergé ou tout du moins en faisant du “forcing”. Elle veut le faire là où se trouvait la cathèdre jusque là, non protégée, dans une chapelle humide. La cathèdre était donc déjà fissurée légèrement à cause de leur incompétence. Nous leur avons signalé à plusieurs reprises d’autant plus que n’importe qui pouvait monter dessus, se prendre en photo, bref, on risquait d’y voir apparaitre d’autres fissures. Mais la DRAC avait d’autres priorités!
    Et comme la cathèdre était la seule chose un peu “belle” pour leur musé, en plus d’une pierre ancienne et d’une maquette, ils ne voulaient sourtout pas la bouger. Ils ont donc fermé cette chapelle il y a deux mois dans l’espoir que la cathèdre serait oubliée.
    Il faut savoir aussi que les fidèles sont nombreux à désirer son retour dans le choeur et cela depuis 3 ans. C’est eux qui donnent à la quête! ils ont donc un certain droit il me semble.
    Enfin, pardon de dénoncer ce fait, mais la DRAC qui est extrêmement strict avec nous pour le respect du bâtiment (jusqu’aux punaises interdite sur les portes d’entrée ce qui peut se comprendre), n’a pas hésité à faire 6 énormes trous pour installer des pitons et soutenir la bâche photographique à l’entrée du déambulatoire! Allez comprendre. C’est honteux.
    Depuis 9 ans que je suis sur la cathédrale, je commence à perdre patience avec leur façon d’agir.
    Merci pour le retour de la cathèdre. C’est à l’évêque qu’incombe cette mission d’enseigner le peuple et il le fait très bien.

  10. Tryphon Tournesol dit :

    Le ministère de la culture ferait mieux de s’occuper des cathèdres Ikéa, des autels en contreplaqué et des ambons en carton-pâte qui défigurent tant de cathédrales.

  11. Viljalmr dit :

    Ne tirons pas trop sur la DRAC et les services de l’Etat ! Ils ont sauvé pas mal de chose dans les années 1970, lorsque le clergé rouge voulait dévaster les églises pour les moderniser ! Aujourd’hui encore ils évitent des catastrophes. Par exemple, dans la (magnifique) cathédrale de Sées, ils ont empêché le diocèse de démanteler le choeur XVIII eme siècle pour réaliser un aménagement liturgique dépassé !
    Article de presse : https://actu.fr/normandie/sees_61464/diocese-de-seez-apres-la-canonisation-des-epoux-martin-la-nouvelle-dimension-du-sanctuaire_7172487.html

  12. jaouen dit :

    Voilà, merci Viljamr. Chez nous ils (enfin leur ancêtre) ont sauvé en 1956 l’orgue de choeur (hélas endommagé en 1944 et HS) et ses stalles après que le curé de l’époque ait démonté sans leur accord et dégagé la chaire et le banc de communion. Ils ont exigé le numérotage de toutes les pièces, déclaration du lieu de conservation etc. le curé a laissé tomber.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »