Perepiscopus

L’Église souhaite un monde meilleur qui ne soit pas le « meilleur des mondes»

Commentaire (1)
  1. PM de Montamat dit :

    ‘Nous croyons aux bienfaits des progrès de la connaissance et de la science.’

    De qui ai-je déjà lu ça ? Montaigne, Diderot, Condorcet, Hegel, Comte ??? Ou alors plus récent: Attali, Minc, Onfray, Maffesoli … Macron peut-être !

    Vraiment, on aimerait mieux entendre d’autres discours, par exemple l’Évangile, ça devrait intéresser nos contemporains, non ? Ah mais oui, on risquerait de les effrayer, de leur faire peur…

    Décidément, nous préférons La Lumière aux Lumières… Vraiment ras le bol de ces prélats qui ne remplissent pas leur fonction d’enseigner, mais qui ‘apportent (leur) contribution’ au monde !!!

    Surtout que depuis 50 ans, le monde leur demande de toujours en faire plus et qu’ils y vont gaiement. Ils n’auront dans quelques années plus aucun fidèle. Avec 1,2% en France, c’est pour bientôt…

    Du haut de sa chaire, l’expression de rechercher un ‘monde meilleur’ est au mieux maladroite, au pire quasi blasphématoire. Croire encore au ‘débat’ en cours sur le sujet est tout à fait ridicule, irréaliste.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »