Perepiscopus

Combien de laïcs salariés dans le diocèse de Marseille ?

Commentaires (7)
  1. yr dit :

    Comment se fait-il qu’il y ait autant de salariés ?
    Les emplois essentiels, c’est d’accord mais n’y a t il pas un peu d’abus ?
    Le denier est pour les prêtres d’abord, le reste n’est acceptable que raisonnablement.
    Il ne faudrait pas que le denier devienne une manne pour les chômeurs !

  2. Pradayrol dit :

    Il semble que certains évêchés prennent leur fonction comme le Secours Catholique (8000 salariés), le CCFD (parti communiste Amérique du Sud), et beaucoup d’autres pour du bussiness!

  3. Frère moche dit :

    Satan a pris la place de notre Seigneur JJusus Christ dans l eglise c est la religion de satan

  4. lnoelle dit :

    je ne comprends pas qu’il y ait autant de salariés dans les evechses et même les paroisses et pas seilement à
    marseille- qui sonr ils ? que font ils ? et les retraités ne peuvent ils faire une grande partie de ce qu’il y a à faire bénévolement ?

  5. fr jean guy vergracht dit :

    Trop de salariés laics qui font la pluie et le beau temps dans les diocèses .Il en est de même dans les paroisses et les communautés religieuses .On préfère liquider les religieux et religieuses qui travaillent encore pour l’Eglise et les remplacer par des laics , souvent moins formés , contestataires , politisés et demandant des salaires trop élevés pour les finances .Exemple : j’étais économe général :je n’étais pas payé , on m’a remplacé par un laic : 3500 € par mois .

  6. Maxime Lyon dit :

    Connaissez-vous vraiment l’organisation d’un diocèse et tous les divers services pour critiquer autant ?

    Je ne pense pas…

    Sinon vous seriez plus mesurés et prudents dans vos propos.

  7. LEAU dit :

    À chaque fois que l’on embauche un salarié, nous perdons des bénévoles !
    “Donnons gratuitement que nous avons reçu gratuitement.” Alors vous aurez des vocations.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »