Perepiscopus

Le diocèse de Nancy fait la promotion de l’homosexualité

Commentaires (24)
  1. Eve dit :

    Je viens de vérifier sur le site AELF, le texte de Saint Paul n’a pas encore été modifié.

    http://www.aelf.org/bible/Rm/1
    “27 De même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec les femmes pour brûler de désir les uns pour les autres ; les hommes font avec les hommes des choses infâmes, et ils reçoivent en retour dans leur propre personne le salaire dû à leur égarement.

    28 Et comme ils n’ont pas jugé bon de garder la vraie connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à une façon de penser dépourvue de jugement. Ils font ce qui est inconvenant ;…”

    1. Cassien dit :

      Si vous lisez attentivement ce passage, vous remarquerez que l’homosexualité y condamnée en tant que châtiment d’un crime d’idolâtrie. Libre à vous de penser que les enfants baptisés qui découvrent en eux une tendance homosexuelle doivent être considérés pour cela comme des idolâtres, qui ont reçu, par cette passion honteuse qu’ils n’ont pas désirée, le juste salaire de leur égarement, c’est-à-dire de leurs pratiques idolâtriques… Mais si cette explication vous paraît difficile à soutenir, vous pourriez envisager que saint Paul pouvait avoir écrit, ici et peut-être en d’autres endroits de ses épîtres, des choses qu’il avançait au hasard, sans y avoir beaucoup pensé…

      1. Antoine de Lisbonne dit :

        Tiens donc ! Sans commentaire…

      2. Tryphon Tournesol dit :

        Il est vrai que ce passage de saint Paul est assez obscur, l’apôtre est peut-être influencé par le contexte antique : le judaïsme condamne les pratiques homosexuelles, tandis que les païens grecs et romains les acceptent (dans certaines conditions). Il y a en effet de bons catholiques qui en grandissant prennent conscience d’une attirance homosexuelle, on peut penser à Julien Green pour prendre un cas célèbre, ou Max Jacob, juif converti au catholicisme, tiraillé entre sa foi et son attirance sexuelle, et tant d’autres inconnus, dont on se demande de quoi l’ orientation homosexuelle serait la punition. Si un prêtre lit RP, peut-être pourrait-il nous éclairer.

      3. Eve dit :

        Vous voudriez donc modifier le sens des paroles de Saint Paul ?
        Ou bien dire que Saint Paul disait n’importe quoi ?
        Céder à n’importe quelle tentation, est-ce vivre conformément à la Loi Divine ?
        Et lorsque l’habitude mauvaise est prise, alors il faudrait donc que ce soit la Loi Divine qui soit modifiée ?

      4. Deo Gratias dit :

        Le catéchisme de l’Eglise catholique est simple, et clair, à ce sujet. Il faut accompagner les personnes qui découvrent en eux cette orientation sexuelle, les accompagner avec douceur et patience vers la chasteté et l’abstinence. Et cette croix qu’ils porteront et qui pourra leur paraître lourde à certaines heures, portera, c’est certain, des fruits de conversion pour d’autres personnes. C’est la communion des saints. Celui où celle qui refuse cet accompagnement dans la patience et la douceur par une association comme Courage ou par un prêtre bon et fidèle aux enseignements du catéchisme se met lui-même en dehors de la communion de l’Eglise. Et si un prélat, à tous les niveaux de la hiérarchie, du plus bas au plus haut, lui dit que ce n’est pas grave, et qu’il peut vivre son homosexualité en toute liberté, et bien, il se trompe et trompe une autre personne, ce qui est très très geave, et il devra s’expliquer devant Dieu. Le pape lui-même n’a pas le pouvoir de changer l’Ecriture Sainte et la doctrine de l’Eglise catholique.

  2. Courivaud dit :

    Si le pape François 1er n’avait pas imposé Amoris laetitia, on n’en serait pas là. Mais peut-être aussi que les fidèles à Nancy sont des mollassons : ils peuvent s’en prendre à eux-mêmes aussi.

    1. Dussol Francesco dit :

      Vous avez raison d’écrire que les catholiques sont des mollassons…
      Ils sont plus soucieux de plaire au “monde”… et de la suivre… plutôt que d’accueillir la lumière de la Révélation de Jésus Christ !
      La situation de l’Eglise Catholique est très grave !

  3. Le Précurseur dit :

    Définition d’un couple : . Chez les humains c’est un homme ET une femme
    . Cher les animaux c’est un mâle ET une femelle
    Par contre deux hommes ensembles ou deux femmes ensembles ne sont pas un couple mais une paire. Deux choses identiques sont une paire (une paire de lunettes, une paire de chaussures, une paire de jumelles etc…)

    N’essayez pas de ressembler à ce que vous n’êtes pas…

    1. Cassien dit :

      Vous devriez lire ce qu’en dit le Littré : https://www.littre.org/definition/couple
      Vous y verrez que le mot couple, qui au masculin comme au féminin, vient du latin copula, dont le premier sens est lien, sans connotation sexuelle ou matrimoniale. Votre opinion sur la valeur morale de l’homosexualité est une question indépendante. Mais elle n’est pas honorée par une démonstration étymologique dont il vous est facile de constater vous-même la fausseté en utilisant les bons outils linguistiques.

  4. Moi dit :

    C’est une catastrophe !
    Beaucoup d’âmes vont être perdues.

  5. Albéric dit :

    Ces ‘fideles’ n’ont pas attendu la Pape François et sa publication d’Amoris Laetitia pour se constituer en ‘familles’ ! Réfléchissez, c’est antérieur. En revanche le diocèse de Nancy se sent totalement libéré pour faire une telle promotion. Ne tirez pas sur le pianiste.

  6. Hervé Soulié dit :

    C’est surtout l’évêque Papin qui est mollasson dans cette affaire.
    Cela dit la vidéo, quoique bien peu orthodoxe pour la partie consacrée aux divorcés-remariés et aux homosexuels, est assez représentative de ce qui se vit aujourd’hui dans les grandes métropoles.
    Cette vidéo, je ne la trouve pas méchante ; juste un peu bébête.
    On attend autre chose de l’Eglise que de faire cette sorte de racolage et ces flatteries à l’intention de ceux qui se tiennent éloignés de l’enseignement chrétien.
    Il faut annoncer le message chrétien tel qu’il est, avec ses paroles douces (et miséricordieuses) et aussi avec ses paroles dures (et de justice).
    Pas se lancer dans ce marketing de mauvais aloi où le clergé comme les fidèles n’excellent pas vraiment.

  7. Fraysse dit :

    Je trouve que ce reportage est un reflet de ce qui se vit aujourd’hui sans hypocrisie au sein de nos familles .

  8. LAGIER dit :

    en réponse à Courivaud : les fidèles de Nancy ne sont ni plus ni moins mollassons qu’ailleurs (mais peut être vivez vous à Nancy pour en connaitre la situation ? ) , ils ont juste un évêque qui ne se préoccupe pas d’eux , quoiqu’ils fassent et quoiqu’ils demandent …

  9. Antoine de Lisbonne dit :

    Cette confusion évoquée par Saint Paul semble atteindre son point culminant. L’homosexualité est une abomination. Prions pour eux !

  10. Dahais dit :

    Deux hommes ou deux femmes vivant ” ab uxurio ” ne forment pas un couple 💑🏻 mais un binôme…

    1. Cassien dit :

      Toujours le même slogan. Vérifiez le sens du mot couple dans un bon dictionnaire. Couple est employé correctement pour désigner deux êtres qui ont entre eux une liaison.

      1. Antoine de Lisbonne dit :

        C’est un problème de lexique ou de luxure et d’abomination ? De formation littéraire et linguistique ou d’incitation au péché ?

        L’homosexualité est un péché grave et une offense à la création. Il faut donc accompagner ces personnes et les conduire à la contrition et à la chasteté.

    2. Tryphon Tournesol dit :

      Un binôme ça pourrait être deux frères vivant ensemble, deux colocataires, deux collègues travaillant ensemble, etc
      A l’inverse un homme et une femme vivant ensemble ce n’est pas forcément un couple, ça peut être le frère et la soeur, le curé et sa bonne, etc

  11. Qon quijote dit :

    on pourrait se demander si cet évêque a vraiment la Foi pour accepter de telles ignominies, je me pose bcp de questions sur la Foi dans cette Eglise, quand je vois ce qui se passe

    1. Arome dit :

      Ne vous posez pas de questions sur la Foi de l’Eglise et la Foi dans l’Eglise, ce n’est pas à vous de juger (Saint Bernard place la présomption au 8e degré de l’orgueil sur 12 je crois – Dieu nous en garde).

      Vous ne savez pas tout ce qui se passe dans l’Eglise, vous n’avez donc pas assez d’information pour prononcer un jugement éclairé. Quant à juger cet évêque, ne vous en préoccupez pas : c’est le domaine réservé de Dieu. Le cas échéant, saisissez l’officialité.

      Saintes Pâques,

  12. Joseph2 dit :

    L’homosexuel n’existe pas car ce qui n’est pas en Dieu n’est pas.Par contre on peut pratiquer l’homosexualité , ce qui est un péché. La promotion de l’homosexualité, c’est le mépris de la famille et de Dieu qui désire que l’homme se multiplie

  13. Elodie dit :

    Çà fini par être dégoutant ! homosexuels ! Ils n’ont rien d’autre à penser ! On ne parle que de çà, c’est vraiment abominable de se préocuper que de satisfaire aux pulsions de son devant ou de son derrière entre deux hommes ou deux femmes, on n’est pas des animaux ! On est des êtres humains doué de raison, avec un cerveau, une intelligence et une âme et pas … des culs !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »