Perepiscopus

Où va le diocèse d’Angoulême (3) ?

Commentaires (8)
  1. Antoine de Lisbonne dit :

    Sincèrement, il y a de quoi pleurer…Ne pas remplir les églises et être rémunérée pour cela !

    Viens Seigneur Jésus et donne-nous la force de ne pas distribuer des baffes !

  2. Hervé Soulié dit :

    Une troupe de médiocres, comme en secrète une grande partie du corps ecclésial depuis 50 ans.
    La mère Lamas ne risque pas, effectivement, de remplir les églises, peu aidée pas ses compères apparemment.
    Franchement, je me demande s’il faut déplorer la lente mais inexorable disparition de ce type d’église (heureusement, il y en a aussi une autre dans quelques diocèses et communautés religieuses) que nous voyons aujourd’hui encore dans notre pays.
    Mieux vaut rien que le sel qui a perdu sa saveur, je crois….

  3. Chouan catho dit :

    Je connais l’abbé Michel Manguy ; nous avons été ensemble à Richemont.
    J’avais déjà mis un commentaire conséquent dans un précédent article. A priori il a été censuré.

  4. pelerin dit :

    Les deux danseurs disneyesque – sont ils vraiment l’embleme du diocese? Affreux.

  5. jpm dit :

    de Reims à Angoulême merci pour cette image grandeur nature de la presque totalité des diocèses en France

  6. Copyright dit :

    “Je ne suis pas d’accord avec ce Monsieur. Je ne suis pas là pour remplir les églises!” ..J’espère que cette phrase a été sortie de son contexte et a été dite par accident parce que c’est hallucinant de sortir cela.
    Quelqu’un responsable de la pastorale jeunesse a pour mission de faire aimer l’Eglise et donc Dieu et le saint sacrifice de la messe! A quoi sert cette femme si ce n’est pas pour que ces jeunes deviennent catholiques (qui rapellons le, ont l’obligation d’aller à la messe dominicale et qui devraient de toute facon le faire avec amour pour notre Seigneur s’ils en comprennent le sens)?

  7. Raballand dit :

    Tout ceci n’est pas faux et donne à réfléchir!!!

  8. François DE GELIS dit :

    Ce n’est pas de l’information, c’est de la démolition en règle ! Je suis soufflé par l’audace de cet article qui s’inscrit en censeur de ce-qui-doit-être-fait et de ce-qui-ne-doit-pas-être-fait, en colporteur de propos confidentiels échangés dans une réunion, où le ton peut très bien monter sans que ce soit nécessairement porté sur la place publique, le tout dans un esprit qui n’est certainement pas celui de l’Esprit-Saint et de l’Evangile. Je prie pour que les personnes victimes de ces propos dévastateurs conservent leur paix puisée dans la grâce, et que le signataire de cet article navrant puisse reconnaitre ses excès.
    Je prie également pour Mgr Gosselin, mon évêque et mon père dans la foi, qui a toute mon estime et ma confiance. J’aime mon diocèse et les personnes qui le composent.
    “Toute maison divisée contre elle-même périra”, priez pour ceux dont les propos vous semblent incorrects et n’essayez pas de les faire taire. La vérité a sa propre force. Si vous pensez que vous devez les reprendre, faites-le de personne à personne et ne les livrez pas en pâture au public.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »