En Une

Où va le diocèse d’Angoulême (4) ?

Commentaires (14)
  1. Antoine de Lisbonne dit :

    Il ne conteste pas les propos tenus…Et le plus grave est bien ce qui se dit lors de ces reunions !

  2. Charentaine dit :

    j’ai lu le document “pour que rien ne se perde” qui prétend ouvrir un nouvel avenir. Beaucoup de baratin et rien de fondamentalement nouveau…

  3. Hervé Soulié dit :

    Juste quelque mots :
    1/ Sur la notion d’extrémisme : Gosselin sait-il que la sainteté est aussi une forme d’extrémisme et que les saints ont souvent été dans l’extrémisme ?
    Ce n’est pas forcément mal, cet extrémisme.
    2/ Chacun constate que le diocèse de Charente sort difficilement de l’extrémisme : hélas, il s’agit de l’extrême pourrissement, celui où l’a conduit l’ineffable Dagens.
    3/ La photographie de Laure Lamas pourrait donner des envies de pratiquer l’exorcisme.
    Qui sait si, ensuite, on ne pourrait pas mieux remplir les églises….

  4. Charentaine dit :

    les 14 “tuto” de l’évêque en disent plus que le document indigeste proposé à l’échange pour tous. Qu’est ce que çà veut dire?

  5. Louise dit :

    Les diocèses devraient se fédérer en coopératives cela permettrait d’ injecter de l’argent dans ceux qui ne reçoivent pas assez d’argent du denier du culte. Cela éviterait la faillite de nombreux diocèses.

    Un exemple,le diocèse de Bayonne très riche, pourrait verser une part de ses revenus à d’autres diocèses qui ne reçoivent pas assez d’argent pour fonctionner.
    Ce serait un bel acte de charité mis en pratique!

    1. Antoine de Lisbonne dit :

      Pénaliser ainsi ceux qui prennent le risque de “remplir les églises” ?

      1. Luc dit :

        Pour ma part, je suis du diocèse de Saint Denis de la Réunion et devant sa situation financière qui semble justifier des effractions répétées au code de Droit Canon, je verse de l’argent au diocèse de Bayonne mais plus rien à mon diocèse (en dehors des quêtes légitimes qui sont ma participation aux Messes).
        La charité que vous proposez Madame, n’est que celle pratiquée par le socialisme et le communisme.
        Dieu donne. Les socialistes et les communistes prennent. Ceux qui s’en inspirent font de même.

        1. Louise dit :

          @Luc

          Il y avait “les chrétiens de gauche” qui ont disparus et les communistes sont athées…
          Ma proposition est saine et charitable basée sur lune banque mutualiste créée par l’abbé Ludovic de Besse de l’ordre des capucins en 1851….
          Actuellement , elle est devenue la première banque de France, car ses clients sont des sociétaires avec l’éthique d’association, grâce à l’abbé de Besse!

          En 1878, il fonde la banque des travailleurs chrétiens, puis sur l’inspiration des banques coopératives allemandes, il crée à Paris le “crédit mutuel”, première publication de diffusion d’informations et de conseils sur les banques populaires.

          http://antoine.dechezelles.free.fr/05-Banques%20coop%E9ratives%20catholiques%20ou%20d%27inspiration%20catholique%20depuis%20le%20XX%E8me%20si%E8cle%20jusqu%27%E0%20aujourd%27hui.pdf

          Que les diocèses se fédèrent et s’inspirent des méthodes de l’Abbé de Besse si les églises ne veulent pas fermer les une derrière les autres!

  6. LEAU dit :

    Si l’argent doit servir à payer des personnes qui oeuvraient bénévolement dans l’église, alors vivement la faillite !

  7. Plantevigne dit :

    D’mon temps c’était mieux quand j’étais vicaire général

  8. Rostolan dit :

    MgrGosselin me paraît très “extrémiste” !

  9. jpm dit :

    les diocèses riches sont catholiques, les autres , les plus pauvres, veulent des militants ! Les diocèses riches évangélisent, les diocèses pauvres “idéologisent”. Hic est digitus DEI !

    1. MPS dit :

      Il n’y a pas forcément plus de pratiquants dans les diocèses riches que dans les diocèses pauvres……
      Il y a aussi des pratiquants pauvres qui donnent ce qu’ils peuvent. Souvenez vous de l’Evangile de l’obole de la veuve….

  10. Céline dit :

    Franchement, laissez donc cet évêque en paix.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »