Perepiscopus

Scandales dans le diocèse d’Orléans

Commentaires (16)
  1. MPS dit :

    Assez! Assez! Il y en a assez de de cet harcèlement des médias qui veulent à tout prix faire croire que l’Eglise couvre les actes de pédophilie de ses ministres!
    Oui, il y a des pédophiles parmi les prêtres comme il y en a parmi les rabbins, les imams, les pasteurs…….
    Exclure quelqu’un sur une rumeur , c’est aussi très grave.
    Je ne bénis pas l’évêque de Tours qui balance ainsi sur son confrère…..Il faut dire que “balancer est de bon ton aujourd’hui” Il avait lui aussi la possibilité de prévenir la justice sur ce prêtre s’il l’estimait nécessaire.
    Cette hyper médiatisation de la pédophilie dans l’Eglise accompagnée de l’à priori qu’ils sont couverts par leur hiérarchie amène des drames qui ne sont pas médiatisés.
    En Août 2016, un prêtre dominicain s’est suicidé.Il avait été mis en examen suite à une plainte. L’affaire tombait en même temps que l’affaire PREYNAT. L’amalgame a de suite été fait et son nom cité dans tous les médias ( dont des médias catholiques).
    Il a été suspendus de tous ses apostolats qui n’étaient pourtant pas auprès d’enfants puisqu’ils était professeur de littérature à la Catho de Lyon.Quelques temps plus tard la plainte a été retirée. Mais ce prêtre n’a pas supporté et a mis fin à ses jours dans l’indifférence générale.

    1. JFB dit :

      Exclure quelqu’un sur une rumeur ?
      Mais vous vous fichez de nous victimes ici cher monsieur !
      Vous n’etes qu’un mécréant, aux vues des derniers dénouements de l’affaire du « présumé innocent » O de Scitivaux et de son placement en détention provisoire, le vendredi 13 juillet dernier, suite à une plainte d’un nouveau témoin ayant lui aussi subit les assauts et viols répétés de ce monstre qui fut couvert par Fort et les autres ; mais également aux vues de la droiture d’un des rares et seul évêque de France Monseigneur Blaquart qui a eu le courage de démettre immédiatement de ses fonctions ce monstre bourreau ( le mien de bourreau ! ), et sachant qu’il m’aura fallut plus que du courage et un travail monstre au fond de mon être chretien, de mon rôle de père de famille, d’exemple pour les miens, pour dénoncer les agissements de Scitivaux en 1982 à mon égard et faire mon chemin pour enfin trouver une certaine paix qui ne résonne pas encore chez moi plus de 36 ans après.
      Pensez vous toujours dans votre esprit étriqué cher MPS qu’il ne faille pas dire les choses ?
      Pensez vous sincèrement que toutes ces questions ne me sont pas venues à l’esprit ?
      Pensez vous qu’il soit plaisant de jeter l’opprobre sur une institution dont les représentants comme Monseigneur Blaquart ne le mérite évidemment pas ?
      Pensez vous que seule l’ancienne hiérarchie ecclésiastique ne soit pas responsable dans son passé ?
      Pensez vous aussi que je n’ai pas pensé aux paroissiens de Cléry saint André ?
      Pensez vous que je n’ai pas envisagé les questions de mes proches , parents , famille et enfants ?
      Pensez vous que tout ceci doit être passé encore longtemps sous silence ?
      Croyez vous que je n’ai rien mesuré de tous côtés ?
      Quand bien même mon affaire est prescrite, à combien estimez vous ma souffrance perpétuelle ?
      ( PS : je ne vais même pas au civil pour dommage et intérêt )
      Vous n’etes cher MPS que le reflet de ce que l’eglise a de mauvais, ce que mon propre père a été toute sa vie envers moi, une honte pour ce que vous êtes censé faire : protéger les plus faible.
      Écœurant.

      1. Barret dit :

        Mais comment peut on réagir comme cela!!! Dans ce genre d affaire même une rumeur impose un minimum d enquête de la part de la hiérarchie du prêtre. Au lieu de cela je dirai qu il y a eu un silence coupable pour ne pas dire complice. Et je préfère qu on prête attention à une rumeur fut elle infondée plutôt qu on prenne le risque de laisser ce genre de prédateur sévir. Et je ne comprends pas et ne comprendrai jamais que l on puisse encore trouver des excuses à ceux qui ont couverts ces faits, même si c est par négligence, ce qui ne semble pas être le cas car dans ce cas cela va bien au delà de la négligence.
        Quand à dire qu il y en a assez de la médiatisation de ces affaires et bien non, au contraire il n y en a pas assez à mon sens. C est le seul moyen malheureusement de faire bouger les choses qui sans médiatisation resteraient encore sous silence. Moi, je préfère penser aux victimes de ces monstres plutôt qu à une médiatisation qui, je comprends, dérange. A prôner le silence et à vouloir éviter à tout prix le scandale on encourage ces prédateurs et on « viole » une deuxième fois les victmes.
        Ça commence à faire beaucoup d affaires pour ce diocèse et l incrédulité de beaucoup d orléanais cathos bien-pensants n y est sans doute pas étrangère.
        Alors oui à la médiatisation et si à l avenir vous voulez éviter cette médiatisation alors faites le ménage avant que la presse (quelles que soient ses arrières pensées) ne le fasse.

  2. Rascol dit :

    Harcelement des medias…? En relayant les infos de Médiapart, RC est aussi un “media”. Merci à Mgr Blaquart pour son courage.

  3. Antoine de Lisbonne dit :

    Toute déviance sexuelle est abominable. La pédophilie plus encore !

  4. magali gosti dit :

    Oui, il y a des pédophiles partout (ou il y a des enfants)…Mais au lieu de minimiser les pédophiles dans l’Eglise (donneurs de leçons), vous devriez être les premiers a les dénoncer au nom du Seigneur!!!
    Non, le pire n’est pas exclusivement en dehors de l’Eglise!!!
    Vous tuez notre religion en culpabilisant les “autres” sans vous remettre en cause!!!
    Vous êtes soit démago soit à la recherche de boucs émissaires extérieurs, voir les 2!!!
    Acceptez les faits et surtout, soyez les premiers a les dénoncer…Voilà la vrai Foi!!!

    1. MPS dit :

      Je ne miniminise pas la pédophilie dans l’Eglise, ni les faits graves de cette affaire…..
      Je m’insurge seulement contre cette idée que l’on véhicule partout selon laquelle les pédophiles sont systématiquement couverts par l’institution.
      C’est le message de Médiapart: l’Eglise couvre et protège les prêtres pédophiles qui peuvent ainsi sévir en toute impunité.

  5. Hervé Soulié dit :

    En tout cas, cette triste affaire donne lieu à un carnaval de dénonciations.
    Les victimes dénoncent l’auteur (ça peut se comprendre, même si 30 ans après, mais bon…),
    les évêques comme Blaquart dénoncent les prêtres de leur juridiction qui sont compromis (ou soupçonnés)
    L’archevêque Aubertin dénonce son confrère Fort, ancien évêque d’Orléans….
    Que de corbeaux Oh ! Pardon, de “lanceurs d’alerte”….

  6. Louise dit :

    Bravo à Mgr Blanquart! C’est dans ce sens qu’il va reconquérir les fidèles qui désertent nos églises dégoûtés par ces actes pédophiles qui n’en finissent pas de détruire la parole du Christ!
    Soutenons plus que jamais “la parole liberée”.

  7. Nicolas dit :

    Article qui veut pousser les catholiques à être méfiants envers tous les prêtres comme s’ils étaient tous posséder par le démon de la luxure.

  8. a.picadestats dit :

    Évangile : Qui ne dénonce pas , participe.

  9. a.picadestats dit :

    Lorsqu’un prêtre sent qu’il n’est plus clair dans sa t^te et dans son cœur, il devrait pouvoir se mettre en retrait dans un monastère.
    Ceci le temps que l’Esprit Saint lui redise la vérité sereinement ainsi que la force et le courage de reprendre sa mission.

  10. Sonia dit :

    Si on arrêtait de cacher ce qui relève essentiellement de la pédérastie, c-à-d une forme d’homosexualité, derrière la soit-disante “pédophilie”, on aurait plus de chance d’y remédier. Des garçons de 15 ans ne sont pas victimes de “pédophiles” mais de bon vieux pédés à la recherche de chair fraîche. Qu’on arrête de se foutre de nous!!
    https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9d%C3%A9rastie

    Pendant ce temps, allez voir la grande et belle tolérance accordée à tous ceux qui “savaient et n’ont rien dit” dans les affaire Rotherham, Telford, etc. Le silence médiatique est assourdissant!!!!

  11. Jeanne dit :

    C’est immonde!!
    Prions pour nos saints Evêques, prions pour ces pauvres prêtres…
    Et pendant que l’on persécute ces pauvres évêques des salauds qui ont violé leur femme et leurs enfants restent en liberté! Et cette pauvre maman s’entend répondre que les actes sur ses enfants font partie de leur éducation!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    A vomir!

    @Sonia: Entièrement d’accord!

  12. Ruben dit :

    Orleans , le 6 Mai 2019.

    A ce jours Mr Olivier de Scitiveaux est toujours un ex prêtre démis de toutes ses fonctions religieudes.

    Il est incarcéré en détention préventive par le procureur de la République depuis un peu plus d’un an.

    6 enquêtes judiciaires sont en cours pour des faits d’agressions sexuelles rt de viols sur des mineurs. En Bretagne et dans le Loiret.

    La justice et plusieurs évêques pensent sans détours qu’il y à davantages de victimes vu son parcours de prêtrise.

    En 2020 ces agissements criminels seront jugé en Cours d’Assises.

    Une seule question s’impose;

    Comment mettre en place des moyens pour détecter des séminaristes indésirables afin de ne pas les laisser devenir prêtre ?

    La formation dure 6 à 7 ans suivant les diocèses. On doit pouvoir repérer des détraqués sexuels .

  13. mardesson dit :

    Les ravages consécutifs à ces agressions ne sont pas assez évoqués : moi, parent d’un jeune homme dont je viens d’apprendre 20 ans après ce qui s’était passé en camp scout à Meung sur Loire, je dis ma souffrance et la sienne, celle de toute notre famille, qui avons payé les frais des actes de Monsieur Castelet . Alors que ce monsieur, pourtant condamné, vit paisiblement en ville , seulement sous contrôle.
    Nous lui avions confié nos fils innocents, nos petits garçons élevés avec tendresse et sérieux, des jeunes qui faisaient profession de foi . Et lui , qu’en a-t-il fait sinon s’en servir comme le prédateur qu’il était ? Il a brisé une partie d’eux-mêmes. La plupart ont enfoui cela dans leur mémoire traumatisée , ils n’avaient pas les mots ni la force pour le dire . Ils ont vécu avec cette fêlure profonde, comme des boiteux de la vie, prêts à tomber et à tomber encore sans savoir pourquoi.
    Nous avons souffert jour et nuit des conséquences de ses actes. Il nous a détruits .
    Depuis des années nous appréhendons chaque instant, chaque coup de téléphone, dans la peur d’apprendre que notre fils a été accidenté, est à l’hopital ou a voulu se supprimer . Nous sollicitons des soins, lui aussi, pour une addiction dont la cause a finalement été révélée , dans une déflagration désastreuse de tout son être.
    Nous avons payé des spécialistes,médecins, psy,.. nous avons accouru au moindre appel au secours,nous n’osons plus partir en vacances, nous sommes des chrétiens trompés par ceux à qui nous avions confié nos enfants, qui faisaient profession de consacrer le corps du Christ et se servaient de celui des petits garçons .
    Que propose-t-on aux victimes , quand en plus il peut y avoir prescription ? Qu’est-ce que les donneurs de leçons qui dénoncent la médiatisation ont à leur dire ?
    MC

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »