Perepiscopus

Laurent Dandrieu critique l’ouvrage de Mgr de Sinety

Commentaires (7)
  1. hermeneias dit :

    Il y a grande misère dans le domaine philosophique , de la culture , de la pensée déconstruite et l’Eglise qui , pour une grande part , suit l’opinion , les modes , le monde tel qu’il va , n’a plus de théologie qui tienne DEBOUT réduite à un “humanisme” sentimental qui pourrait être athée ou “multireligieux”

    Mgr de Sinety illustre bien , mais “à sa décharge” il est loin d’être le seul ,la confusion théologique diffuse dans l’Eglise actuelle en dehors de quelques ilots de résistance .
    Il mélange allègrement les niveaux individuels et collectifs des sociétés , les considérations économiques et culturelles . Il fait abstraction de la géographie et de l’histoire , hors de toute réalité .

  2. Etienne dit :

    Ces errements-ci coûteront plus cher à l’Eglise que la pédophilie de certains de ses clercs : d’un côté, c’est une communauté qu’on abandonne ; de l’autre, les victimes ont été des particuliers.

  3. clergeau dit :

    De si net
    Impossible d écrire à ces de constructeurs
    Ils se cachent et on ne trouve nulle part leur mail

  4. Hervé Soulié dit :

    de Sinety, plus socialiste qu’évêque (faut-il le rappeler), de toute façon, pas un fidèle catholique sérieux n’y prête attention.
    À la Procure, son livre ne se vend pas.
    Ce qui est ou serait davantage ennuyeux, c’est ou ce serait que l’Eglise adopte ce discours comme sa voix officielle.
    Bien sûr, il y a des clercs qui sont sur cette ligne-là, le laid Pontier par exemple, mais je ne suis pas certain que tous les membres du clergé français soient de cet avis.
    Beaucoup se taisent sur ce sujet, soit qu’ils veuillent éviter de braquer leurs fidèles, soit qu’ils pensent que la déferlante migratoire actuelle sur la France est annonciatrice de catastrophes.
    De catastrophes, y compris pour le catholicisme et pour eux-mêmes.
    Que feront ils lorsque les adeptes d’une religion hostile viendront perturber leurs cérémonies…
    Je rappelle qu’il faut déjà protéger les grandes églises de Paris avec des soldats armés de mitraillettes lors des fêtes majeures.
    Cela, les membres du clergé le savent très bien (sauf de Sinetty, mais on s’en fiche).

  5. La Belle dit :

    “Une théologie qui perd ses critères ne fait plus bien son service.Qui oublie que nous sommes là pour servir et que nous ne décidons pas nous-mêmes de ce qu’est l’Eglise.C’est son Eglise et non la nôtre.” Encore un Evêque politique qui a perdu le sens de la conversion et de ce qu’est l’Eglise de Jesus-Christ.

  6. jpm dit :

    Nous avons un bel exemple de la nullité épiscopale ambiante ! Le pouvoir politique est responsable de la paix civile dans le pays. Accepter ou non des migrants ne relève pas du pouvoir spirituel. c’est le pouvoir temporel qui gère : pas les idéologues de sacristies ou ceux qui voient dans la migration actuelle une nouvelle sortie d’Egypte !

  7. Cril17 dit :

    L’évêque de Gap en appelle à « la solidarité nationale » pour l’accueil des migrants dans les Alpes

    http://www.fdesouche.com/995465-leveque-de-gap-en-appelle-a-la-solidarite-nationale-pour-laccueil-des-migrants-dans-les-alpes

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »