Perepiscopus

Mgr Pierre Plateau, RIP

Article suivant
Alfie Evans est mort. RIP
Commentaires (6)
  1. albert dit :

    Evêque catastrophique l’ayant subi pendant bien longtemps étant berruyer

    mais bon, RIP comme on dit

  2. Girieu dit :

    rendons grâce pour l’épiscopat de Mgr Plateau; il a su être un vrai Père, alliant autorité, attention,amour, pour la croissance de chacun dans la foi et dans l’amour de l’Eglise .

  3. Hervé dit :

    ( une messe sera célébrée à sa mémoire ) – cela est une nouvelle doctrine concernent la messe !?..

  4. allegrovivace dit :

    La disparition de Mgr Plateau (1924-2018), après celles de Mgr Pinault (1904-1987), de Mgr Barbu (1914-1991), de Mgr Faucher (1918-2000), tous anciens élèves de l’Ecole des Cordeliers de Dinan dirigée par le Chanoine Meinser de 1914 à 1961, pose la question de la déchristianisation systématique des écoles catholiques qui étaient des pépinières de vocations sacerdotales et religieuses jusqu’après la guerre de 1914-1918, jusque la fin des années 1920 avant un déclin devenu exponentiel à partir des années “conciliaires”.
    Le Cas des Cordeliers est symptomatique car le Chanoine Meinser (1887-1961) avait été le fils spirituel de l’ancien Supérieur le Chanoine Le Fer de la Motte, lui-même ancien élève, devenu évêque de Nantes, le dernier évêque nommé par Saint-Pie X en 1914. Ces deux Supérieurs qui avaient poursuivi des études brillantes à la Grégorienne étaient des “fer de lance” de l’Eglise à tout point de vue.
    Si quelques internautes veulent continuer l’examen critique et constructif sur ce phénomène de l’apostasie
    qui a envahi l’Ecole catholique jusqu’à tarir les vocations, j’aimerais apporter ma contribution à l’éclairage de cette sombre page de l’histoire de l’Eglise de France qui n’en finit pas de s’écrire ni de se tourner : [email protected]

  5. Assurbanipal dit :

    Curieux! On ne peut même pas savoir, ni réagir concernant le Cardinal Pell et ses “exploits”!

  6. Maxime Lyon dit :

    Très grand évêque qui permettait le latin aux messes pontificales (ce n’était pas en “odeur de sainteté” à l’époque).

    Voix dynamique, homélies efficaces et spirituelles.

    Que notre Seigneur l’accueille en son Royaume.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »