Perepiscopus

Mgr de Sinety : plus un déni de la réalité qu’une réelle charité apostolique

Commentaires (9)
  1. Courivaud dit :

    On le sait déjà que cet ouvrage est contraire au magistère et on nous dit qu’il contient des contre-vérités qui ne font pas honneur à un évêque.
    Bon.

    Qu’est-ce qu’on attend pour signer une supplique adressée à Mgr de Sinety ?
    Quelle mollesse, nous avons, nous les fidèles “bien” !!

  2. hermeneias dit :

    Thibaud Collin parle de clercs “doux rêveurs idéalistes” ?
    Je trouve qu’il est bien gentil car à ce niveau de responsabilité c’est soit de l’indigence intellectuelle , ce que j’ai du mal à croire , soit un opportunisme lâche dans le sens des politiques libérales mondiales maquillé de bons sentiments faciles et d’un ersatz de charité chrétienne édulcorée qui fait peu de cas de la réalité concrète , comme c’est bien souligné dans l’article , de la vie des gens , des familles et des sociétés…..de la vie de l’Eglise

  3. BMN dit :

    Sa Seigneurerie B. de Sinety, vrai épiscope conformiste, encore un bien-penchant … du côté du pouvoir, il a de l’avenir !

  4. Hervé Soulié dit :

    Ce que je trouve inquiétant, c’est qu’un personnage aussi douteux que de Sinetty soit vicaire général du diocèse de Paris.
    Si l’Eglise doit être placée entre les mains d’irresponsables pareils, il y a lieu de craindre l’avenir.

  5. Trophyme dit :

    Excellente et imparable mise au point de Thibaud Collin
    On aimerait tant que Mgr Michel Aupetit puisse la lire …

    1. Courivaud dit :

      sans doute, mais “le fait est” qu’il n’a rien fait, Mgr Aupetit,qui, ici, est resté petit.

      Mais il est très bien “que je vous dis” !!!

  6. jpm dit :

    C’est au pouvoir temporel de juger de la quantité d’immigrés compatible avec la paix du pays.

    Il n’y a plus de pouvoir temporel digne de ce nom en France…et le pouvoir spirituel est au ordre de l’oligarchie qui nous gouverne.

    IL convient donc de le rétablir en participant directement à l’union nationale qui nous libèrera de la classe politique actuelle !

  7. Jean dit :

    C’est un ouvrage à but commercial : c’est du mercantilisme pur et simple. On se sert des migrants pour se faire un peu d’argent : “Les migrants, nous les aurons toujours, mais le Christ, qui l’aura”? Je suis prêtre migrant sans paroisse, j’ai écrit par la poste à Mgr de Sinety, juste après la parution de son ouvrage, afin qu’il mette en pratique ce qu’il recommande aux autres, en m’accueillant dans son diocèse pour une insertion pastorale, mais il ne m’a même pas répondu! Comprenne qui peut…

  8. Courivaud dit :

    Plus qu’un courrier postal pour demander à Mgr de Sinety “de se relire”, il faudrait écrire une supplique signée par tous les fidèles du diocèse. Vous ne voulez pas en prendre l’initiative sur la base de votre lettre ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »