En Une

Mgr de Sinety confond l’Église du Christ avec une ONG

Commentaires (8)
  1. on a l’impression de “déjà vu” (Alain FInkielkraut l’avait expliqué à Thibaut Collin lors d’une émission de “l’esprit d’escalier”).
    On ferait mieux d’adresser au plus vite une supplique à cet évêque qui n’est déjà pas à la hauteur de sa mission d’être le gardien de la foi dans l’Eglise catholique. C’est le moment où jamais de montrer que nous, les fidèles, “sommes l’Eglise”, pas les “gens d’Eglise” qui ont rallié l’esprit du monde.

    1. Martin dit :

      Mgr de Sinety n’est pas évêque. Il ne doit son titre de courtoisie qu’à sa fonction actuelle de vicaire général.

  2. hermeneias dit :

    Quelle malhonnêteté intellectuelle chez ce prêtre , comme chez un certain “évêque de Rome” , ……C’est contagieux !
    Son rapprochement Aquarius/Exodus est très très tiré par les cheveux et très très très tendancieux .
    Non seulement ça n’est pas exact mais c’est cousu de gros fil blanc dans le but de frapper les esprits et de jouer sur la corde sensible .
    Si on poussait jusqu’au bout la comparaison absurde ou malhonnête on en concluerait qu’il faudrait créer , comme pour les juifs , un nouveau pays , une sorte d’Israel , pour des migrants venant de différents pays d’Afrique ou d’Asie comme l’Afghanistan …..J’imagine un instant le résultat !

    A ce stade là , H. Courivaud , une “supplique” ?
    Je verrais mieux une lettre ouverte au pape et aux évêques ( surtout les évêques d’Europe de l’Ouest ) soumis à la globalisation marchande ou à la marchandisation du monde , des peuples , des cultures et des personnes

    1. Courivaud dit :

      Comme vous voudrez, mais cette lettre ouverte doit partir sans tarder, sinon notre silence de fidèles signifiera complicité.
      Avis.

      1. hermeneias. dit :

        D’accord

  3. Jean dit :

    Mgr de Sintey devrait commencer par accueillir les prêtres étrangers sans paroisse en France, qui lui écrivent sans réponse…En réalité, ce qui se passe en Méditerranée n’est pas l’immigration au sens noble du mot, mais plutôt la ”déportation” dont les ONG sont coupables. Le gouvernement italien a raison de ne plus les accueillir. Tous les pays européens devraient faire de même pour que cela cesse définitivement.

  4. Jeanne dit :

    Français, Française
    Pour le bien des peuples (pas celui
    des financiers) oeuvront pour que ces migrants puissent vivre dans leur pays.
    Comment?
    Aide-diplomatie de haut-vol.
    Ecole etc etc…
    Déraciner les peuples est inhumain.

    Accueillir est un devoir nous dit-on?
    Accueillir ces 800 bébés qui voulaient vivre et qui mourront aujourd’hui dans les avortoirs sont des hommes et des femmes refusés dans leur propre pays.
    Curieusement l’Eglise (sauf exceptions dont Mgr AUPETIT)
    n’a que peu manisfesté son opposition à ce refus d’accueuillir.

    L’Eglise vit de dons…
    Les migrants reçoivent des dons des contribuables….
    Les retraités ont déjà participé à CES dons obligatoires …. c est autant de dons en moins pour les associations.
    Demain ce sera les dons ponctionnés sur les salaires…
    Ce sera l’alignement des salaires
    basés sur les salaires des pays entrrants?
    Nous ne pouvons pas donné ce que nous n’avons pas…

  5. Hervé Soulié dit :

    Il faut répéter que l’accueil d’un bateau chargé de migrants risquant leur vie est normal À CONDITION que dans le même temps, on fasse cesser le trafic permanent et organisé que les ONG effectuent entre la côte lybienne et l’Italie.
    C’est pourtant facile à comprendre.
    Mais l’on voit bien que ces bons esprits (comme Sinetty qui a la réputation d’aimer faire parler de lui) n’entendent pas faire cesser ce trafic.
    Ils veulent l’immigration massive, africaine et musulmane, voilà la vérité !
    Et là, nous ne sommes pas d’accord.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »