Perepiscopus

Mgr Wintzer peut porter la croix à 5 branches

Commentaires (11)
  1. solluna dit :

    Le curé d’Ars avait vendu sa légion d’honneur pour les pauvres….C’est une honte pour un clerc de porter cette décoration d’une république qui a fait couler le sang de nombreux martyrs et encore aujourd’hui le sang des enfants innocents par le crime de l’avortement. Pour ma part la croix du Christ est ma seule fierté!

    1. Eve dit :

      Solluna,
      Comme vous avez raison !
      17 juillet 1794, communauté du Carmel de Compiègne,18 religieuses sont montées sur l’échafaud en chantant le Veni Creator Spiritus.

  2. Hervé Soulié dit :

    Il a dû intriguer à cette fin auprès du nonce et de l’Elysée.
    Ses confrères vont se moquer de lui à leur prochaine réunion, ou se lancer aussi dans la course….
    En même temps, 67 nouveaux prêtres diocésains cette année.
    1800 chaque année dans la 1ère moitié du siècle dernier.
    Bah, on se consolera comme on peut avec le colifichet…..

  3. Qon quijote dit :

    je ne comprend pas que des évêques et des prêtres puissent s’acoquiner avec dépareillés singeries ont-ils commis un acte de bravoure?

  4. allegrovivace dit :

    les chouans et vendéens et tous les autres martyrs catholiques et royalistes de la révolution/république, du haut du Ciel les attendent pour le jour de leur rappel à DIEU ! …. les mondanités ne seront plus de mise.

  5. jejomau dit :

    Il a dû donner de sacrés gages….Quelle Loge ?

  6. Boris dit :

    il a appelé à voter Macron lors des dernières élections voilà la récompense et pendant ce temps le diocèse de Poitiers est en pleine déconfiture du jamais vu un seul séminariste pas d’ordination avant 4 ans les jeunes qui ont le désir de devenir prêtre quitte le diocèse pour d’autres horizons et ils sont nombreux. Cela ne l’inquiète pas c’est comme ça dit-il avec l’air de ne pas y toucher. Il parait qu’un certain nombres de prêtres de la nouvelle génération lui souhaite une belle promotion pour s’en débarrasser…après la maison diocésaine vendue ils ne reste plus qu’à vendre le petit reste c’est à dire la croix à 5 branches.

  7. Wladimir dit :

    C’est plutôt au vicaire général, le très moderniste père Russeil ( nommé par le prédecesseur Mgr Rouet) qu’il aurait fallu la remettre puisque Mgr Wintzer le laisse entièrement gouverner le diocèse et se retranche toujours derrière lui dés qu’il y a une décision à prendre..

  8. Moi dit :

    « Le diocèse de Coutances et Avranches est heureux de vous annoncer la nomination de Monseigneur Laurent Le Boulc’h à la Légion d’honneur au titre du Premier ministre. Monseigneur Laurent Le Boulc’h partage cette reconnaissance avec toute l’Église diocésaine de Coutances et Avranches qui se met au service des habitants de la Manche et qui s’est engagée particulièrement dans l’accompagnement des migrants, le soutien du monde rural et la mise en valeur du patrimoine. Ces actions, l’Église les conduit au nom de l’Évangile, apportant ainsi sa contribution au bien commun de notre société et à la recherche de sens de toute personne. Cette distinction nous encourage à poursuivre ce chemin de justice et de paix, puisant notre énergie dans la prière. L’occasion nous en sera donnée très bientôt, notamment lors du pèlerinage des grèves et du grand pardon de Granville vécus en communion avec les Chrétiens d’Orient. »

  9. emilie dit :

    Est-ce que ces évêques réfléchissent avant d’accepter de telles choses ?

    Sacrifier à de telles mondanités républicaines en acceptant cette décoration est-ce bien catholique ?
    Ils ne sont pas sans savoir que ce gouvernement s’apprête à inscrire la loi sur l’Avortement comme droit de l’homme dans la nouvelle constitution, que l’Euthanasie va être aussi en bonne place, n’est-ce pas scandaliser les “petits” du Christ que des évêques catholiques oublient le commandement de Dieu : “Tu ne tueras pas” et se laissent “honorer” par les partisans de l’Adversaire ?

    Mon Dieu pardonnez leur, ils ne savent pas ce qu’ils font !

  10. Joel dit :

    Mgr Alain Castet, aujourd’hui évêque émérite de Lucon, avait reçu la légion d’honneur du temploi où il était curé à Paris .

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »