France Culture écrit à la CEF

Download PDF

La chaîne de radio France Culture manque de culture… Elle a adressé un courrier, mercredi 18 juillet, à la Conférence des évêques de France suite à l’homélie diffusée en direct par Mgr Cattenoz en plein festival d’Avignon. France Culture a rappelé que les messes diffusées à l’antenne demandent

“le respect des valeurs du service public, comme la tolérance, le respect et la non-discrimination”.

Sic.

Mais la CEF n’est pas le supérieur de Mgr Cattenoz, archevêque d’Avignon. Son supérieur c’est le pape. La CEF n’est qu’une instance de concertation et elle ne pourra pas rappeler à l’ordre l’archevêque (quand bien même elle le voudrait).

Dans son courrier à la Conférence des évêques de France, France Culture demande un rendez-vous avec son président, monseigneur Georges Pontier. D’après Vincent Lemerre, délégué aux programmes de la chaîne, l’esprit de ce courrier est de “s’associer aux réactions des auditeurs qui ont pu être choqués par les propos de monseigneur Cattenoz”. A travers son courrier, France Culture a également souhaité rappeler à la Conférence des évêques de France que ces messes “sont diffusées sur une antenne du service public”, explique Vincent Lemerre. La lettre vise enfin à expliquer que “tout intervenant doit être conscient de cela”.

Oui : vive la liberté d’expression et Mgr Cattenoz a bien fait de rappeler la réalité de l’avortement, de la dénaturation du mariage, en plein festival d’Avignon, sur le thème du genre, festival dégoulinant de propagande LGBT largement antichrétienne. Mais cela France Culture oublie bien de le préciser.

Voici l’homélie

Vous pouvez écrire au médiateur de Radio France pour soutenir Mgr Cattenoz : ici.