Nouvelle demande de démission pour le cardinal Barbarin

Download PDF

Le scandale des abus sexuels dans l’Eglise aux Etts-Unis, scandale pas très nouveau, est le prétexte pour relancer une pétition demandant la démission de l’archevêque de Lyon, qui a été bien imprudent dans son gouvernement.

Une pétition a été lancée mardi sur le site change.org par l’abbé Pierre Vignon, prêtre du diocèse de Valence et juge au tribunal interdiocésain.

« Puisque notre Pape en appelle à toute l’Eglise pour intervenir dans cette crise, pour ma part, afin de ne pas être considéré comme votre complice, je me lève pour affirmer ouvertement ce que je pense déjà depuis longtemps et dont je vous avais fait part de façon privée. Je vous demande donc publiquement et sans détour de donner votre démission de cardinal et d’archevêque de Lyon dans les plus brefs délais. Vous auriez dû la remettre après votre lapsus « Grâce à Dieu, les faits sont prescrits ».

Monseigneur Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon, réagit.

«Comme dans toutes les situations humaines, lorsque quelqu’un est accusé, il faut faire une enquête. On ne peut pas reprocher au cardinal de ne pas avoir ouvert les portes à la justice. L’Eglise n’a pas les moyens d’enquêter, elle fait confiance à la justice. Si le dossier prend du retard, ce n’est pas la faute du cardinal. Il faut faire entièrement confiance à la justice, pour le bien des victimes et des accusés. En ce qui concerne la citation directe, le cardinal souhaite que cela arrive le plus vite possible. L’autre chose, c’est la démission. Il a parlé au pape de cette démission. Il a été très clair. «Si tu veux, je démissionne». Le pape lui a dit non. Et on ne peut pas dire que le pape François tergiverse sur cette question.»

Sur cette dernières affirmation, c’est moins certain : des membres éminents du Conseil rapproché du Pape, le C9, sont largement éclaboussés par les affaires d’abus sexuels. Et pourtant ils sont toujours en place…