« Viganò a dit la vérité », confie un proche collaborateur de l’ancien nonce

Download PDF

Catholic News Agency (CNA) a tenté d’obtenir un entretien avec Monseigneur Jean-François Lantheaume qui fut premier conseiller de la nonciature apostolique à Washington D.C. puis chargé d’affaires par intérim de cette ambassade après le décès subit du nonce Pietro Sambi le 27 juillet 2011 et avant l’arrivée de l’archevêque Carlo Maria Viganò, nouveau nonce nommé par Benoît XVI le 19 octobre 2011. Mgr Viganò cite à plusieurs reprises son nom dans son témoignage que nous avons publié hier. Notre compatriote Jean-François Lantheaume, qui a quitté la carrière diplomatique, a refusé tout entretien, mais a fait à CNA cette réponse lapidaire : « Mgr Viganò a dit la vérité. C’est tout ».

34 comments

  1. Note de bas de page de Mgr Vigano:
    “[1] Toutes les notes, lettres et autres documents mentionnés ici sont disponibles à la Secrétairerie d’État du Saint-Siège ou à la nonciature apostolique à Washington, D.C.”
    Si Mgr Vigano a bien assuré ses arrières, on peut supposer que des copies de ces documents ont été faites avant la publication de son témoignage.
    Je suppose que les destructeurs de documents tant à Rome qu’à Washington doivent actuellement fonctionner à pleine puissance.

  2. Pingback: Allons chercher Macron avant le 19/10/2018 – 20 h 00 au plus tard (4) - Cril17

  3. Vigano mélange des faits vérifiables – déja l’archevêque de Washington dément une rencontre avec lui – et des appréciations personnelles non démontrées . Quid est veritas ? aurait demandé Pilate. Pur produit de la Curie romaine, pourquoi cette Excellence serait-elle différente des mentors dont elle dénonce la corruption? Il oublie de dire qu’il a lui-même “couvert” des actes de pédophilie dans le diocèse de St Paul Minneapolis.

    • Les accusations principales, les plus graves, sont dirigées contre le Pape et n’ont pas encore été démenties:
      – Mac Carrick a été sanctionné par Benoit XVI des mois (des années?) avant sa renonciation.
      – Ces sanctions n’on pas été appliquées, Benedicto regnante, preuve que le Pape n’était plus obéi et que son autorité était défiée. Il en a tiré les conclusions qui s’imposent.
      – Informé de la gravité des charges pesant sur Mc Carrick et de ces sanctions une fois élu Pape, François a décidé néanmoins de ne pas les appliquer.
      – Encore plus incompréhensible, il aurait pris conseil auprès de Mc Carrick pour nommer des personnages douteux à des postes de responsabilité dans la hiérarchie américaine.
      On attend avec impatience que le Pape François réfute l’ensemble de ces allégations.
      Chaque jour qui passe dans le silence pesant de la suprême Autorité de l’Eglise les rend de plus en plus crédibles.
      Le reste, concernant le degré de pourriture de l’épiscopat et de l’Eglise d’Amérique est secondaire. La tâche du futur occupant du Trône de Pierre sera de faire le ménage sans ménagements ni faiblesse de tous ces pervers non seulement aux Etats Unis mais surtout de leurs semblables et de leurs complices aussi haut placés soient-ils au Vatican.

      • Mc Carrick a peut-être été sanctionné par Benoit XVI mais c’est douteux : il est présent à la dernière audience du pape démissionnaire le 28 février 2013 et celui-ci le salue. Cette sanction de Benoit XVI à l’encontre du cardinal semble être une fable. Pourquoi Benoit n’aurait-il pas rendu cette sanction publique comme il l’a fait pour Marcial Maciel ?

        • @
          Bruno ANEL dit :” Mc Carrick a peut-être été sanctionné par Benoit XVI mais c’est douteux” ;
          C’est possible, mais le Pape lui ne dit rien. Qu’il dise simplement qu’elles sont fausses, ces allégations, et moi je le croirai !!! Qu’il dise quelque chose !!!

        • Mgr Ganswein vient de confirmer à Édouard Pentin du National Catholic Register la réalité de ces sanctions contre l’infâme Mc Carrick de la bouche même du Pape émérite sans que celui-ci se souvienne exactement de leur nature.
          Pourquoi n’ont-elles pas été appliquées? Lisez l’article de Riposte Catholique sur la “Papal Foundation” et vous comprendrez: “Follow the money”
          Si ces sanctions n’étaient que le fruit de l’imagination de Mgr Vigano, pourquoi François ne nie-t-il pas tout en bloc?
          La position de ce dernier est intenable et vous le savez, tant qu’il reste muet. Tenter d’insinuer le doute sur un ou deux propos de Mgr Vigano est pitoyable et totalement contre-productif.

    • Brown

      Quid est veritas ? “Bonne question , merci de l’avoir posée” …….
      Mais la réponse vous intéresse t-elle ? La question de Pilate était rhétorique et désabusée ……

  4. Deo gratias

    D’où vous viennent ces informations ? Vous cherchez ici comme sur l’autre fil de discussion à défendre notre Pape en salissant Mgr Vigano ce que font déjà les chiens à la solde du diable ! C’est scandaleux ! Si le pape ne répond pas à ces accusations, c’est qu’il se sait coupable, un point c’est tout ! Et qui ne dit mot consent, c’est-à-dire consent à aggraver la crise dans notre Église. Car ce que l’on reproche à tous ces cardinaux et à tous ces évêques, c’est précisément de n’avoir rien dit ! Et qui ne dit mot consent… au mal, au malheur, aux souffrances de ces jeunes adultes ou mineurs qui ont été physiquement et psychologiquement blessés dans leur dignité d’être humain. Et comme le rappelle un internaute sur l’autre fil de discussion, si notre conscience est déchirée entre notre loyauté envers le pape et ce que nous croyons être bon pour l’église, il faut suivre notre conscience. Et j’ajoute que nous rendons service à notre pape, même si j’ai bien conscience de ce qu’il peut y avoir d’impur dans nos intentions, en aidant le pape à se rendre compte de ses erreurs et à changer le cours de son pontificat. S’il garde le silence, Dieu lui montrera à nouveau par un autre scandale, d’autres révélations, qu’il suit un mauvais chemin. Et s’il ne change rien, eh bien c’est Dieu qui lui rappelera au jour du jugement tout ce qu’il a fait pour le prévenir avant qu’il ne soit trop tard ! Vous accusez Mgr Vigano d’être un homme de la curie, c’est pourquoi son témoignage est faux ! Mais vous êtes qui au juste pour proférer une telle connerie ! Il ne vous ai pas venu à l’esprit qu’il vivait peut-être un moment de conversion. Et si cette pensée ne vous ai pas venu, alors je m’inquiète pour l’etat de votre âme. En même temps, vous et vos camarades essayaient, en vain car vous nous trouverez toujours sur votre chemin pour vous combattre, vous et vos camarades avaient décidé que l’homme n’avait pas besoin de conversion, puisque comme dirait un torchon de la presse du diable, Charlie Hebdo, tout est pardonné ! Et bien non ! Il s’agit d’entrer dans un chemin de conversion qui passe par l’obéissance aux commandements de Dieu donnés dans le catéchisme, et si un pape venait à modifier un article fondamental de ce catéchisme, comme ce qui est écrit à propos des personnes homosexuelles, ce qui est bien l’ambition de cette mafia de Saint-Gall, alors il faudrait suivre notre conscience en attendant qu’un autre pape rétablisse l’article du catéchisme qui aurait été modifié…

    • Déo Gratias, vous avez raison : dans l’Eglise, il n’y a que deux problèmes : vous et moi. Ce sont les seuls pays de mission sur lesquels nous avons quelque pouvoir . Mais je ne peux laisser dire que le pape “se sait coupable”. Qu’en savez-vous pour lancer une telle accusation ? Moi, je pense plutôt qu’il a jugé le dithyrambe de Vigano insignifiant, ne serait-ce qu’en raison du nombre d’erreurs factuelles qu’il contient et qui ont eté relevées par le Père Matt Mallone.

      • Deo gratias

        Vous essayez, vous et vos amis, d’imposer l’agenda gay à notre Eglise. Alors je vous laisse découvrir mes deux réponses ci-dessous. Si vos intentions, et Dieu les connait, sont de promouvoir directement ou indirectement l’agenda gay, vous êtes en état de péché mortel, car vous êtes en contraction total avec l’enseignement de l’Eglise dans le catéchisme et dans la lettre sur la pastorale à l’égard des personnes homosexuelles. Mais je ne vais pas redire ce que j’ai dit ci-dessous. Notre pape laisse le (père) James Martin s’exprimer librement sur la question homosexuelle sans sanctionner ces propos en contradiction total avec l’enseignement de l’Eglise, il est donc responsable, si le (père) James Martin meurt dans cet état de péché mortel, il est donc responsable de sa damnation éternelle. C’est aussi simple, que vous le vouliez ou non. Mais sachez que je vous empêcherai avec tous les moyens légaux à ma disposition, je vous empêcherai de nuire un peu plus aux âmes. Et je fais là une œuvre de miséricorde…

      • Et vos mievreries sirupeuses, style ” dans l’Eglise, il n’y a que deux problèmes, vous et moi !” Vous pouvez les garder pour vous et vos prêtres dépravés. Mais j’ai pas de mal à imaginer que dans votre église, vous n’êtes que deux, vous et votre prêtre dépravé, dans la mienne, on est très nombreux et très jeune, donc vous et votre prêtre dépravé, nuisible pour lui-même et les autres, et donc qu’il faut neutraliser, car il y a plein de personnes autour de VOUS et MOI qui n’ont pas les capacités physiques, psychiques, intellectuelles, affectives, de se défendre seuls contre des êtres nuisibles ! Donc, nous continuons notre œuvre de miséricorde…

  5. L’homosexuel n’existe pas. Il y a seulement des actes d’homosexualité. Alors cessons de prendre au sérieux ceux qui se disent homosexuels. D’ailleurs la plupart de ceux-là ont été marié et ont eu des enfants. Un groupe puissant anticatholique, remue ces affaires d’homosexualité car il ne veut pas de la chasteté, afin que les familles se délitent pour mieux dominer les gens. Ne nous laissons pas piéger par de faux problèmes et prions pour le pape.

    • professeur Tournesol

      Les actes homosexuels se commettent par qui ???
      ” L’homosexualité désigne les relations entre des hommes ou des femmes qui éprouvent une attirance sexuelle, exclusive ou prédominante, envers des personnes de même sexe […] Un nombre non négligeable d’hommes et de femmes présentent des tendances homosexuelles foncières. ”
      extraits du catéchisme de l’Eglise catholique.

  6. Magdeleine

    Rédacteur en chef de la revue America, le jésuite Matt Malone a fragilisé les accusations de Mgr Vigano, recensant plusieurs célébrations publiques auquel l’ex-cardinal McCarrick a participé entre 2010 et 2013 en présence du pape émérite alors que, selon les dires de l’ancien nonce aux États-Unis, Benoît XVI lui aurait interdit toute sortie publique. Il était ainsi à la visite ad limina des évêques américains le 16 janvier 2011 et à l’audience accordée à la Papal Foundation le 16 avril 2012. Le 28 février 2013, il est au premier rang de la dernière audience générale de Benoît XVI, avant que, recevant les cardinaux, ce dernier ne le salue très amicalement. Un mois et demi plus tard, Mgr Vigano concélèbre même une messe avec le cardinal McCarrick alors que, selon lui, il n’avait plus le droit de célébrer publiquement…

    • Riposte Catholique
      Author

      @Magdeleine

      Merci de laisser Bruno Anel commenter seul et de ne pas “doublonner” ses commentaires vu que vous diffusez les vôtres à partir du même IP que lui…

      • Merci de débusquer les trolls qui veulent salir Mgr Vigano qui a une réputation d’homme intègre et qui a pris à témoin Dieu, les saints et la Sainte Vierge de la pureté de ses intentions dans son témoignage.
        Le Pape est assez grand pour se défendre tout seul. Si Vigano ment, il a certainement tous les arguments pour l’exposer. Pour l’instant: Silence radio.

    • @ Magdeleine,
      Que le Pape où les responsables concernés par le rapport de l’archevêque le contredisent. C’est simple et facile. Parce que, qui ne dit rien consent. Il faut coute que coute, vaille que vaille qu’il soit démenti. Et si l’archevêque est un affabulateur, qu’il soit sévèrement puni, parce que ces accusations sont très graves.

    • Deo Gratias

      Vous êtes des agents de satan, et vous agissez en bande organisée! Vous nous trouverez sur votre route pour vous empêcher de nuire aux âmes ! Mais vous vous rendez compte que vous êtes en train de prendre la défense d’un homme qui a abusé sexuellement et psychologiquement d’un mineur et qui a abusé de son pouvoir pour corrompre des séminaristes. Quel horreur ! Vous êtes de la race de ces “démons incarnés” dont Sainte Catherine de Sienne dit tout ce qu’elle en pense dans son Livre des dialogues ! Vous êtes nuisible et nous vous empêcherons de nuire par tous les moyens légaux et ecclésiaux à notre disposition. Mais nous n’avons aucune inquiétude quant à la victoire : nous l’obtiendrons puisque Dieu est avec nous, puisqu’Il combat avec nous, puisqu’Il vous obligera un de ces jours à vous agenouiller devant l’un de ces enfants abusés par ce cardinal, à vous agenouiller devant l’un de ces séminaristes abusés par ce cardinal, cette engeance de vipère, puisqu’Il obligera un de ces jours ce vieux pervers à s’agenouiller devant l’un de ces enfants, non pas pour lui faire une fellation, mais pour entendre de sa bouche sa sentence de condamnation à l’enfer éternel, à moins qu’il ne décide avant l’heure de son jugement de se repentir avec humilité et sincérité !
      Nous n’avons aucune inquiétude sur la victoire, en France, nous avons déjà cette victoire, puisque l’Eglise que vous cherchez à imposer aux fidèles désemparés depuis 50 ans est morte de chez morte, morte et enterrée, vous le savez aussi bien que moi, et en 2038 il y aura autant d’ordinations sacerdotales pour la forme extraordinaire que pour la forme ordinaire. Dieu a parlé, ou vous vous convertissez, ou vous mourrez dans votre péché, mais dans tous les cas, vous nous trouverez, vous et vos amis Anel&Co, sur votre route pour vous empêcher de nuire aux âmes !

    • Deo gratias

      Je poursuis… Et quand bien même vous auriez raison, le cri d’alarme de Mgr Vigano est vrai : il faut en finir avec le lobby gay dans notre Eglise. Et il faut avoir le courage de dire que 90% des mineurs qui ont été abusés par des prêtres sont de jeunes garçons ! Et, si l’on est pas capable de faire un lien entre homosexualité et pédophilie, ou s’il l’on se refuse à faire ce lien pour une raison ou une autre, il faut au moins reconnaître ce fait statistique et agir en PASTEUR, c’est-à-dire être prudent, très prudent !!! De toute manière, les choses sont claires depuis la lettre sur la pastorale à l’égard des personnes homosexuelles (1986). Et les responsables de séminaires qui ne tiennent pas compte de cet acte du magistère de l’Eglise devront rendre des comptes à Dieu de leur gestion peccamineuse de leur séminaire. Et s’ils ont persisté dans leur refus de prendre en compte cet acte du magistère, et qu’ils sont morts dans ce refus, c’est la mort éternel de l’enfer. Il faut le dire haut et fort ! Car ces prêtres qui auront été ordonnés en dépit de leur tendance homosexuelle ont eu ensuite charge d’âmes et de corps, avec les risques évoqués ci-dessus! Et le prêtre qui aura menti sur sa tendance homosexuelle, et qui ne se sera pas repenti de ce mensonge à l’heure de sa mort, subira le même sort éternel que le directeur de séminaire. Car il connaissait lui aussi cet acte du magistère et il devait renoncer à son sacerdoce. Car il y avait le risque évoqué ci-dessus, doublé d’un refus d’obéissance à un acte du magistère. Et celles et ceux qui aujourd’hui soutiennent d’une manière ou d’une les propos et les actes du (père) James Martin, alors que le catéchisme est clair sur ce qu’il faut faire à l’égard des personnes homosexuelles, celles et ceux qui bénissent des unions homosexuelles, ou qui ne rappellent aux couples homosexuels l’enseignement du catéchisme au sujet des personnes homosexuelles, commettent un acte grave de désobéissance au magistère de l’Eglise et, s’ils ne se repentent pas de cet acte de désobéissance, ils subiront la peine de la mort éternel de l’enfer. Car seul Dieu est capable de mesurer les conséquences désastreuses et dramatiques de nos actes de désobéissance à l’enseignement de l’Eglise. Aujourd’hui, nous en avons un exemple avec ce qui se passe aux Etats-Unis. Quant au (père) James Martin, c’est grave, très grave, car ils continuent à divulguer un peu partout ces déclarations en contradiction avec l’enseignement de l’Eglise, c’est-à-dire qu’il vit actuellement en état de péché mortel et que tout ce qu’il dit et fait est marqué par cet état de péché mortel. Prions pour que Dieu lui montre le chemin de la vérité et de l’amour…

  7. Est ce que ce monde de pervers se soucient de l’impact ressenti par les “CROYANTS CATHOLIQUES?

    C’est effrayant de constater que ces hommes vivent dans le pécher le plus abject et refusent aux divorcés de communier!

    De marier religieusement des divorcés dont l’un bien souvent n’est qu’une victime d’un mauvais choix?

    Ces “monstres” devraient être à jamais bannis de l’Eglise.

  8. Deo gratias

    J’entends dire qu’il ne s’agit pas de pédophilie mais d’éphébophilie, comme pour atténuer les conséquences de ces actes. Eh bien, c’est de la pédophilie :

    “Dans le droit français, un rapport sexuel dit « sans violence, contrainte, menace ni surprise » d’un majeur avec un mineur de quinze ans est réprimé en tant qu’atteinte sexuelle ;

    de même si c’est un mineur de moins de dix-huit ans et que le majeur a autorité.

    En cas de violence, contrainte, menace ou surprise, il s’agit d’une agression sexuelle ou un viol, et les peines encourues sont aggravées dans le cas d’un mineur de quinze ans. ”

    Or le prêtre, comme le professeur, l’éducateur, etc…, a un rapport d’autorité avec le mineur à lui confié par ses parents…

  9. Après tout ce vacarme retentissant on comprend pourquoi beaucoup de catholiques demandent à être debaptisés ! Ne plus appartenir à ces horreurs humaines religieuses et qui viennent en plus vous donner des leçons!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *