En Une

Remarques d’intérêt sur l’accord entre le Vatican et la Chine

Article précédent
De La Croix au CCNE...
Commentaires (7)
  1. Hervé Soulié dit :

    Il est difficile, en toute objectivité, de savoir si cet accord est bon pour l’Eglise ou non.
    Cependant, comme on connaît la naïveté du pape François sur des questions comme l’invasion migratoire, on est fondé à redouter qu’il ne se soit fait berner comme un débutant par des autorités chinoises, plus calculatrices que lui.
    François, un désastre pour l’Eglise et pour le peuple catholique…..
    Et jusqu’à quand, Seigneur, jusqu’à quand ?

    1. Jack dit :

      Je ne crois pas que le Pape se soit “fait berner” en quoi que ce soit. Étant un marxiste convaincu, cet accord lui semble tout à fait logique et normal. En des temps plus troublés comme par exemple pendant la Révolution française, il aurait appelé le clergé français à prêter serment de fidélité à la Constitution Civile du Clergé, sous peine d’excommunication de ceux qui refuseraient de le faire.
      Par ailleurs, pour ce qui concerne la reconnaissance de Taïwan je suis persuadé que les jours de la nonciature de Taipeh sont comptés. Pour se rendre agréable aux maîtres de Pékin, le pape n’hésitera pas à la sacrifier et à trahir les fidèles catholiques chinois taiwanais, bien que les risques pour eux soient infimes par rapport à ceux qu’encourent leurs cousins continentaux.

      1. Hervé Soulié dit :

        Oui, le pape Bergoglio a tendance à sacrifier tout ce qui est catholique : les Chinois demeurés fidèles à Rome, mais probablement bientôt comme vous dites les catholiques de Taïwan, comme hier les Uniates d’Ukraine et de Russie, demain les catholiques d’Europe après la déferlante migratoire musulmane.
        Hier encore il sacrifiait les catholiques attachés à la doctrine, qualifiés de néo-gnostiques, puis les catholiques trop attachés à la liturgie, affublés, eux, de l’étiquette de néo-pélagiens.
        Quel drôle de berger pour la bergerie catholique !
        François, le berger qui envoie sans vergogne son troupeau dans la forêt des loups.
        Bergoglio, le berger mercenaire.
        Seigneur, par pitié, délivrez-nous !

  2. Maurice dit :

    Derrière le pape François, il y a ceux qui tirent les ficelles, les cardinaux Parolin et Becciu

  3. Jea-Paul MESTRALLET dit :

    À ce jeu de poker menteur, le jésuite “un peu furbo”se fera régulièrement rouler par le totalement fourbe, le père du mensonge!, Cependant à la fin de toutes ces souffrances – que le Pape vient d’annoncer froidement, à l’échéance finale, ou bientôt à l’une des ses échéances partielles, hélas hors de notre vision, la vieillesse et la mort auront le dessus sur ce colosse aux pieds d’argile et le Père miséricordieux effacera ces mauvais souvenirs et consolera ses enfants. Nous avons le droit de répéter: “Que vite, en toute hâte, que votre Règne arrive, même si nous ne le verrons pas de nos yeux!”

  4. Gérard P. dit :

    Toute personne qui a étudier le communisme sait qu’il ny a rien de positive à attendre de la Chine Communiste,sauf miracle bien sûr. S’est comme le loups et l’agneau de Monsieur de La fontaine! Hélas la dynamique sans frein de l’idéologie chinoise et l’opium du Peuple Catholique contraste douloureusement avec la Chine Communistes’est presque une lapalissade que Rome devrait savoir!

  5. HOUPERT dit :

    On a toujours tord d’avoir raison trop tôt !

    Qu’a fait le général de Gaulle en reconnaissant la Chine à la surprise générale du monde politique ?

    Aujourd’hui, la France occupe une place particulière en Chine justement à cause de la prise de position de la

    France !

    Attendons de voir si ce pape s’est trompé lourdement !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »