L’abbé de Jorna interrogé par la Porte Latine

Download PDF

La Porte Latine, site internet du District de France de la Fraternité Saint-Pie X, interroge l’abbé Benoît de Jorna, nouveau Supérieur du District de France, charge qu’il occupe depuis le 15 août et qu’il avait déjà occupé entre 1994 et 1996.

Au total, combien avez-vous de prêtres et de maisons dans le District ?

Une cinquantaine de prieurés ou écoles, pas loin de 200 prêtres et aussi une trentaine de frères, particulièrement appréciés dans nos écoles.

Votre prédécesseur, M. l’abbé Christian Bouchacourt – aujourd’hui second assistant général – a mis l’accent sur les écoles et a ouvert de nouveaux prieurés. Quelles seront vos priorités ?

La responsabilité est grande : il faut conduire tous et chacun vers la béatitude éternelle et la voie est rude : c’est un combat de chaque jour dit l’Ecriture. Il est peu probable que je puisse travailler en extension car les prêtres manquent et c’est un souci majeur. Le zèle pour le Christ Roi doit demeurer la préoccupation constante de tous et chacun : que le Christ règne sur chacun, mais aussi sur les familles pour qu’il règne sur les sociétés. Et la situation actuelle ne va guère dans ce sens. Il est étonnant que ce zèle pour le Christ Roi n’enflamme pas davantage la jeunesse aujourd’hui. Et pourtant quel combat exaltant surtout à l’époque que nous vivons de déchristianisation organisée et de « déconstruction » systématique.

Suite de l’interview sur la Porte Latine

1 comment

  1. Eve

    “Il est étonnant que ce zèle pour le Christ Roi n’enflamme pas davantage la jeunesse aujourd’hui.”
    Une part de la jeunesse préfère s’enflammer pour les louanges rock et autres fantaisies, mais fort heureusement tous les jeunes ne sont pas pris dans ce tourbillon.
    D’autres cherchent sans doute le Seigneur mais il y a peu d’églises où nous pouvons suivre la Sainte Messe avec tout le respect nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *