Le père Guy Gilbert félicite une femme “ordonnée” chez un Gallican

Download PDF

A l’été 2015 j’évoquais avec quelques photos une concélébration en présence d’un pseudo évêque gallican, à l’occasion des 50 ans de Sacerdoce du Père Guy Gilbert, en compagnie de 3 autres évêques, des vrais : Mgr Jean Philippe Nault, évêque de Digne, Mgr Norbert Turini, évêque de Perpignan, et Mgr Jean Michel Di Falco.

Une lectrice nous apporte quelques informations sur ce Raphaël Steck, qui a obtenu une bâtisse en location dans la banlieue de Strasbourg sous le nom d’église gallicane alors qu’il n’en fait plus parti depuis 2015, comme l’indique le régent de l’église Catholique Apostolique et Gallicane dans un texte du 23 septembre 2018. Il n’en est même plus membre depuis 2013 :

 

Alors pourquoi évoquer ce personnage ? Il célèbre des messes (non valides), des mariages et des parodies pour personnes homosexuelles, il baptise des adultes ainsi que des enfants et (nouveauté ?) le dimanche 30 septembre il a ordonné une femme prêtre.

Cerise sur le gâteau, le père Guy Gilbert a félicité cette femme pour sa nouvelle fonction :

Le père Guy Gilbert aurait-il perdu la tête ?

13 comments

  1. Eve

    Cette Eglise s’appelle Eglise Catholique ? Est-ce une erreur ?

    Le curé des loubards a donc changé de langage ? Il ne l’a pas qualifiée comme il le faisait il fût un temps
    des femmes, avec des noms d’oiseaux insultants ou d’autres qualificatifs méprisants et méprisables.

  2. de Rostolan

    Cela ne m’étonne nullement de la part de l’exhibitionniste “père Gilbert”. Avec di Falco et Cie, nous sommes dans le domaine du théâtre, qu’on appelle aujourd’hui encore “la communication”.

  3. Jean Rascol

    Avant l’excommunication de Mgr Lefebvre et des évêques qu’il a ordonnés en 1988 , la question de la validité des ordinations faites sans mandat du pape ne se posait pas. Aux yeux de Rome, elles n’éxistaient pas, invalides par définition. Avec les ordinations lefebvristes (et celles des évêques “officiels” chinois) le problème s’est posé en d’autres termes, le shisme etant d’une ampleur plus grande : pour permettre un rapprochement, Rome a du reconnaitre de facto la validité des ordinations faites par ces évêques ordonnés hors des règles canoniques. Avec quelques réserves, comme l’a montré l’autorisation donnée par le pape aux prêtres lefebvristes de confesser validement l’année de la miséricorde. Dans ces conditions, qu’en est-il des ordinations faites dans le passé par l’éveque shismatique Jansénius au XVIIe siècle ou des ordinations faites par les vieux-catholiques, dissidents aprés leur refus de l’infaillibilité pontificale en 1870. Sans parler des ordinations anglicanes…

  4. Fraysse

    Les ordinations faites par les vieux catholiques ( union d’Utrecht ou union de Scranton ) sont reconnues valides depuis toujours par Rome . Plusieurs prêtres vieux catholiques passés à Rome dernièrement n’ont pas été réordonnés . ( Voir “Initiation théologique” tome iv, l’économie du salut , 3em édition, les éditions du cerf 1961 page 400 épiscopat et sacerdoce valide )

  5. Ķojak

    Le père Guy Gilbert a fait beaucoup de bien par le passé et malgré un style rock c’était un homme marial et eucharistique. Aucune atteinte au dogme.
    Mais le vedettariat l’aura tué lui aussi …
    Il a fait son numéro à l’enterrement de Johnny Hallyday c’était pitoyable : et que je reste en blouson de cuir… et que je ne me mets pas avec les autres prêtres …et que je me mets bien devant… et que je fais n’importe quoi avec l’encensoir… etc…
    Depuis son AVC il devient assez gênant
    Je confirme qu’il perd la tête c’est vrai ….
    Et comme il s’est abonné à à l’excès et à l’indépendance d’esprit depuis longtemps ça va donner de drôles de chose..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *