En Une

Discours d’ouverture de Mgr Georges Pontier devant la Conférence des évêques de France à Lourdes

Commentaires (6)
  1. Jean dit :

    Un discours complaisant dans lequel il n’aborde nullement le vrai problème du clergé français : c’est “l’homosexualité” que certains évêques, en complicité avec certains prêtres, veulent ériger en une ”nouvelle inquisition” contre les prêtres qui n’y adhèrent pas ! Nous aurions souhaité qu’il mette en garde les membres du clergé qui s’adonnent à cette pratique, afin qu’ils assument leur choix de vie sans vouloir l’imposer à tous les prêtres, et qu’ils sachent que c’est Dieu qui condamne un tel mode de vie. Par conséquent, ils doivent choisir : être prêtre, être évêque, ou être homosexuel, pas les deux à la fois, car, rappelons-le, c’est Dieu qui s’y oppose et non le pape ni l’Eglise : “Personne ne peut servir deux maîtres” (Matthieu 6, 24). Son silence sur ce sujet aura des conséquences fâcheuses dans un avenir proche, car les prêtres exclus pour avoir dénoncé ou signalé le harcèlement homosexuel de la part de tel ou tel évêque, de tel ou tel prêtre, ne vont pas continuer à se taire, ils mettront ce problème sur la place publique si le Vatican, la nonciature et la conférence épiscopale continuent à nier l’évidence et à ignorer le cri des victimes prêtres sans paroisse ni revenus!

  2. BMN dit :

    Discours très inquiétant d’horizontalisme, de liquidité et de conformisme ; il y aurait bcp de commentaires à faire, malheureusement négatifs, de ce dramatique gloubi-boulga pontiero-CEF-esque sans souffle !!
    le génome de la CEF a complètement muté : les ciseaux génétiques des ”Lumières” ont parfaitement réussi à y insérer les gènes mondialistes et la langue de buis a de beaux jours devant elle.
    Tous les poncifs y passent :
    – les abus dus au cléricalisme (ce qui en vérité n’est pas la cause réelle), mot magique pour dire homosexualité ; vous voulez la transparence mais dès qu’un prêtre élève la voix (cf. le père Vignon), vous le saquez ;
    – les replis identitaires et nationalistes (la prochaine fois il invoquera le populisme) pour dire votez macron aux européennes ;
    – l’écologie pour ordonner de suivre les débilités mensongères du GIEC;
    – le drame des réfugiés pour cacher le super business organisé des filières de clandestins ;
    – l’inévitable shoa ;
    – un peu moins de mollesse concernant la bioéthique, mais c’est ça qu’il aurait fallu dire à macron en avril plutôt que des ronds de jambe de courtisan ; employer le mot ‘apaisé’ veut dire on est dans un merdier insurmontable; et votre volonté de ‘dialogue’ c’est de la compromission ;
    Messeigneurs, nos Seigneurs et nos saigneurs, le poisson pourrit par la tête que vous êtes : votre baratin de puissants consiste à droguer le bon peuple à la culpabilité et à l’omerta, peuple méprisé en fait, sauf pour le pognon qu’il va falloir cracher pour indemniser les scandales ; votre niaiserie consensuelle, onctueuse, ronronnante et incurable est devenue insupportable, quittez vos cravates et vos cols romains, prenez le sac et la cendre …

  3. Pas un mot sur l’islamisation de la France ? L’islam n’est-il pas un problème pour le salut des âmes ? Comment expliquer que des pasteurs semblent n’en avoir cure ?

  4. Jean dit :

    Avec quelle conscience Mgr Pontier prendra-t-il bientôt sa retraite ? La timidité de son discours est étonnant ! C’est comme s’il n’entendait pas le cri des victimes prêtres qui se plaignent et qui en appellent à l’aide ! Faudra-t-il attendre que les avocats et les médias s’y mêlent pour maintenant comprendre la gravité de nos doléances ? Il aurait pu libérer sa conscience et se lâcher pour dire des ”vérités interdites” concernant les dossiers épineux de certains évêques qui détruisent la vie des séminaristes et des prêtres. Par ailleurs, il aurait pu insister sur le “suicide des prêtres” en donnant un peu de catéchisme, car le suicide d’un prêtre est un contre-témoignage chrétien sur la vie après la mort ! Selon une enquête, 21% des catholiques pratiquants ne croient pas en la vie après la mort, justement en voyant les prêtres ôter leur vie en lieu et place du Créateur ! Jésus disait : “Mon heure n’est pas encore venue”. La vie appartient à Dieu, quel que soit le problème, un prêtre doit rester digne avec le soutien de son évêque et de ses confrères. L’erreur de Judas n’était pas d’avoir trahi son maître, mais plutôt de s’être donné la mort ! S’il n’avait pas ôté sa vie, Jésus lui accorderait son pardon après la résurrection comme il l’avait fait à l’égard du ”renégat” de Pierre. Bref, il est maintenant difficile de dire aux fidèles dans nos prédications que le ”suicide” est une atteinte à la souveraineté de Dieu le Créateur de la vie, et que celui qui se donne la mort ne verra Dieu, ne sera pas sauvé ! Seul un prêtre dépourvu de tout sentiment de honte et de toute notion de ridicule peut oser tenir encore un tel langage ! Mgr Pontier a manqué l’occasion d’éveiller les consciences sur ce sujet que la société moderne a carrément oublié ! Enfin, il a fallu insister sur les relations entre prêtres et évêques, car certains évêques oublient qu’ils sont d’abord prêtres, placés à la tête d’autres prêtres, pour organiser la vie d’ensemble au service du peuple de Dieu. Malheureusement, la plupart des évêques ont destitué Dieu le Père et pris sa place : ils exigent qu’on leur obéissent mais eux ne montrent aucun bon exemple : ils manquent de discrétion et de maturité, ils sont impulsifs et étalent leur vie privée devant certains jeunes prêtres qui n’hésitent pas à vendre la mèche ! D’où les problèmes qui restent irrésolus dans certains diocèses jusqu’à ce que les médias s’en emparent et poussent les coupables à la démission !

  5. Jean dit :

    A Monsieur l’abbé Guy,
    L’islam et les spiritualités indiennes (Yoga, karma, nirvana et maya) viennent combler le vide spirituel que nous avons laissé en Europe et en France. Il n’y a pas de sociétés sans spiritualité. Celle-ci donne un sens à notre existence : notre vie ne se réduit pas à la seule réalité sociologique, elle a tout son sens ailleurs, dans la conscience de l’Être que nous appelons ”Dieu” : “Il n’y a pas de peuples athées, il n’y a que des peuples fuyant Dieu” (Van Der L). Si on n’y prend pas garde, plusieurs églises seront vendues par les évêques aux autres nouvelles religions qui ont encore des membres pratiquants. En réalité, le catholicisme a aussi beaucoup de chrétiens pratiquants, mais ce qui fait défaut c’est l’organisation de la pastorale qui est depuis belle lurette concentrée dans les grandes villes et les messes seulement dominicales ! Les campagnes abandonnées et les jeunes prêtres refusent d’y aller ! Bref, retrouvons l’Eglise-mission pour que tout change, nous avons des moyens de locomotion pour occuper toutes les paroisses, il faut de la volonté et de l’amour sans partage pour notre Eglise. C’est de notre faute que les autres viennent combler le vide spirituel laissé par notre négligence. Sortons de l’Eglise-entreprise, Eglise-comptable : On entend dire, le “diocèse n’a pas d’argent pour recevoir les nouveaux prêtres !” Et pourtant, nous avons appris que le prêtre vit de ce que le peuple de Dieu lui donne à la messe en nature ou en argent : “Qui travaille à l’autel mange à l’autel”. Bref, n’accusons pas l’Islam, balayons plutôt devant notre Eglise.

  6. Cril17 dit :

    On attend avec curiosité la réaction de la CEF

    http://resistancerepublicaine.eu/2018/11/06/pierre-cassen-malgre-le-scandale-asia-bibi-macron-remet-en-cause-la-loi-de-1905-video/

    Mais peut-être qu’on aura droit à un beau couplet sur la fraternité de la CEF, au nom de l’évêque de la paroisse de Gisors, avec Castaner sur l’autre ” religion d’amour de tolérance et de paix” construite par ” nos frères musulmans du Pakistan ” avec toute l’ardeur de leur belle jeunesse ?

    https://www.christianophobie.fr/carte/quelle-horreur-des-enfants-pendent-une-effigie-dasia-bibi

    Et peut-être aura-t-on même droit à un communiqué final sur le danger de l’extrême-droaaate qui ose instrumentaliser la grogne contre la hausse des prix des carburants ?

    Oyez braves cathos qui vous nourrissez du Corps du Christ, ou braves patriotes, qui vous nourrissez du seul espoir de voir survivre votre France, lisez ceci !

    http://cril17.eu/le-17-novembre-en-marche-vers-les-mairies-de-nos-communes-pour-aller-chercher-macron-au-plus-tot

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »