Mère Anne-Laetitia Derreumaux, 6ème abbesse de l’Abbaye Notre-Dame de Wisques

Download PDF

A quelques kilomètres de Saint-Omer, les moniales de Wisques vivent selon la règle de Saint Benoît. Ces religieuses ont récemment élu leur nouvelle mère abbesse, en juin dernier. La précédente Abbesse Mère Marie-Élisabeth a présenté sa démission pour raison d’âge et de diminution de ses forces et le Père Abbé-Président l’a acceptée. Le 25 juin, à l’église, les religieuses ont donc choisi par bulletin secret leur nouvelle Abbesse. Il n’y a pas de candidats, mais dans la prière, sous la mouvance de l’Esprit, chacune exprime son choix libre. Il faut 2/3 des voix pour être élue.

La cérémonie de bénédiction abbatiale a eu lieu le 8 septembre suivant, en la fête de la Nativité de Notre Dame, présidée par Mgr Jaeger, assisté de Dom Dupont, Père Abbé de Solesmes et Président de la Congrégation. Étaient aussi présents tous les moines de l’Abbaye saint Paul de Wisques – reprise par Fontgombault – et de nombreux prêtres. Plus de 300 fidèles étaient au rendez-vous.

Le jour de son élection, Mère Anne-Laetitia, nouvelle Abbesse, avait déjà reçu la Croix. Le jour de sa Bénédiction, elle a reçu une grâce spéciale de l’Église en vue de cette mission. Au cœur d’une Messe solennelle, la prière chantée sur elle par l’évêque lui confère la bénédiction efficace de Dieu :

« … nous te supplions humblement de bénir et de fortifier ta servante… comble-la des dons de ton Esprit : qu’elle soit ardente pour ta Gloire et le service de ton Église, qu’elle y entraîne ses sœurs sans relâche. »

L’évêque lui remet alors la Règle – écho de l’Évangile, l’anneau – symbole de fidélité à Dieu et à la Communauté, et la Crosse – houlette du Bon Berger.

Chaque année l’évêque vient passer une journée dans l’abbaye. L’après-midi est consacrée à une rencontre où il passe en revue la vie de l’Église en France et dans le diocèse, ses soucis et ses joies de pasteur.

Photos