2 évêques sous les feux de la justice

Download PDF

Avec l’archevêque de Lyon, le cardinal Barbarin, cinq prévenus ont été convoqués devant le tribunal correctionnel de Lyon ce lundi 7 janvier, pour non-dénonciation d’atteintes sexuelles dans le cadre d’une procédure de citation directe. Parmi les prévenus, l’évêque de Nevers, Mgr Thierry Brac de la Perrière. À l’époque, il était évêque auxiliaire de Lyon.

Parmi les autres prévenus figurait le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi au Vatican, l’espagnol Luis Francisco Ladaria Ferrer. Il fut consulté par le diocèse lyonnais sur le cas du père Bernard Preynat, agresseur présumé des plaignants. Le Vatican s’est prévalu, dans une note transmise le 17 septembre 2018 aux autorités françaises, de l’immunité du prélat espagnol mis en cause pour refuser sa comparution.

Le scandale a éclaté en 2015 avec la mise en cause du père Bernard Preynat pour des abus commis un quart de siècle plus tôt sur de jeunes scouts. En 2016, le parquet avait renoncé aux poursuites.

Les plaignants reprochent au cardinal de ne pas avoir dénoncé les agissements du père Preynat alors qu’il en aurait été informé plusieurs années plus tôt, et de l’avoir laissé au contact d’enfants jusqu’en 2015.

Le procès se tient jusqu’à mercredi soir.