Perepiscopus

Le « Prix Père Jacques Hamel » pour mettre en valeur le dialogue interreligieux

Article suivant
La synodalité pour tous
Commentaires (5)
  1. cattin dit :

    Dialogue de sourd, par nature et par nécessité, le “dialogue inter-religieux” a valu au père Hamel de se faire trancher la gorge.

    Faut-il donc en faire tout un plat ?

  2. Moi dit :

    Le nom du « Prix Père Jacques Hamel » pour le « dialogue inter-religieux ressemble à une blague de mauvais goût.
    C’est un dialogue à couteaux tirés…

    1. Eve dit :

      @ Moi, n’avait-il pas fourni un terrain derrière l’église pour un culte anti-Christ au moment de la Messe ?

  3. Eve dit :

    L’Evangile est incomparable.
    Le dialogue inter-religieux est la pire hérésie de tous les temps ! C’est bafouer Jésus-Christ !
    Il serait plus que temps de sortir de l’hérésie. Lire Apocalypse 18 .4

  4. Jean GOYARD dit :

    Des “dialogophiles” récompensent d’autres “dialogophiles”. Rien de nouveau sous le soleil, on se congratule entre soi.
    Le seul dommage est d’y mêler le nom de ce pauvre Père Hamel, lui qui s’est bien rappelé qu’il y a des sujets non négociables : c’est bien ce que signifie l’apostrophe du Christ, “Vade retro, Satanas !”, prononcée en français par le P. Hamel peu avant de mourir.
    Qui proposera la prochaine fois la candidature de Daniel Hamiche, par exemple ?!!!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »