En Une

La commission sur les abus sexuels dans l’Eglise

Commentaires (7)
  1. Jack dit :

    Qu’enseigne l’Église au sujet des actes homosexuels ?
    Un nouveau dubium a été proposé au Pape dans une “lettre ouverte” qui vient de lui être adressée sur les questions suivantes:
    -Croyez-vous, pape François, que les actes homosexuels sont des « actes de grave dépravation », comme l’enseigne le Catéchisme de l’Église catholique?
    – Croyez-vous, pape François, que les actes homosexuels sont « intrinsèquement désordonnés », comme l’enseigne le Catéchisme de l’Église catholique?
    – Croyez-vous, pape François, que les actes homosexuels sont « contraires à la loi naturelle », comme l’enseigne le Catéchisme de l’Église catholique?
    – Croyez-vous, pape François, que les actes homosexuels ne peuvent en aucun cas être approuvés, comme l’enseigne le Catéchisme de l’Église catholique?

    https://www.restorethecatholicchurch.com

    On espère que ces graves questions ne resteront pas sans réponse.

  2. Hervé Soulié dit :

    Il y a lieu de faire toutes réserves sur cette commission.
    Elle n’a aucun pouvoir, ni aucune légitimité canoniques.
    Elle n’est pas et ne saurait être un tribunal, même laïque.
    Sa composition est douteuse : outre des non-croyants, il n’y a que des personnalités falotes ou soumises à la doxa de la conférence des évêques de France, doxa et conférence qui ne sont pas sans responsabilités dans les dérapages homosexualistes observés depuis cinquante ans dans l’Eglise.
    Oui, vraiment, toutes réserves…..
    Il faudra que ce comité Théodule fasse ses preuves !

  3. joëlle dit :

    ce ne que de la fumée de la part de ses évêques de France et de l’église que des bla !!!! bla !!! l’église et ses évêques et prêtres reste de gros menteur !!!

  4. RV dit :

    wikipedia / Jean-Pierre Rosenczveig, né le 7 novembre 1947 à Paris, est un magistrat français. Il a été, de 1992 à 2014, le président du tribunal pour enfants de Bobigny.
    BiographieFamille Il est né dans une famille de confession juive1.
    De 1974 à 1981, il devient juge des enfants à Versailles puis de 1981 à 1984, conseiller technique au cabinet du secrétariat d’État chargé de la Famille. De 1984 à 1992, il crée puis dirige l’Institut de l’enfance et de la famille, établissement public sous tutelle des Affaires sociales. En 1992, il est vice-président du tribunal de grande instance de Bobigny, et à ce titre président du tribunal pour enfants – président-délégué du
    conseil départemental d’accès au droit (CDAD) de la Seine-Saint-Denis2. Il a pris sa retraite le 30 juin 2014.

    Jeune Afrique / Sadek Beloucif est chef de service en anesthésie-réanimation à Bobigny (France). Cet Algérien féru de littérature a apporté son point de vue, musulman, sur les questions du clonage, de l’euthanasie ou du don d’organes.

  5. Eve dit :

    Le Sénat a déjà auditionné plusieurs fois des personnalités sur les problèmes de répression d’abus sexuels sur mineurs. Voici le lien vers les auditions du 06 février 2019.
    http://videos.senat.fr/video.1020942_5c58cbbe3a469.audition-de-personnalites?timecode=10172000
    Prêtres, religieuse, médecin, journaliste… à écouter.
    Toutes les auditions sont en vidéos téléchargeables.

  6. RV dit :

    Wiki / Jean-Pierre Winter est né en 1951 à Paris de parents hongrois. Après avoir enseigné l’hébreu et la pensée juive, il s’est engagé politiquement comme président d’amphi en médecine et président de l’UEJF à Nancy en 1970-1971, alors qu’il y était étudiant. Revenu à Paris, il participe comme rédacteur à la revue Garde-fous animée par Jacques Hassoun. L’histoire de son père qui a survécu à la Shoah a marqué définitivement l’orientation de ses intérêts politiques, judaïques, artistiques et sociétaux.
    Formation
    Jean-Pierre Winter est de formation philosophique et juridique. Il est diplômé de psychologie clinique. Il est élève de Jacques Lacan, et lui doit l’essentiel de sa formation psychanalytique dans le cadre de l’École freudienne de Paris dissoute en janvier 1980.

    Jean Pierre Winter lors du Forum 28 contre Marine Le Pen et le parti de la haine, une initiative de l’Ecole de la cause freudienne et de La Règle du jeu (https://www.youtube.com/watch?v=2v-mwqglxlo) voir à 11mn20.

  7. RV dit :

    Wiki / Marion Muller-Colard est une théologienne et écrivaine française, née à Marseille en 1978. Elle est membre du Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé (2017).
    Marion Muller-Colard est titulaire d’un doctorat obtenu à la faculté de théologie protestante de Strasbourg.
    Après une année de spécialisation en études juives à Jérusalem, elle consacre ses années de recherche à une étude du livre biblique de Job, en écho avec sa pratique bénévole de médiatrice pénale. Elle écrit également régulièrement des méditations pour l’hebdomadaire protestant français Réforme2.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »