Mgr Pontier se déclare surpris par la décision du pape

Download PDF

L’archevêque de Marseille et président de la CEF pensait que le pape allait accepter la démission du cardinal Barbarin :

« Je suis étonné, je ne m’attendais pas à ce scénario qui est intermédiaire entre les deux scénario prévisibles, à savoir l’acceptation de sa démission par le pape ou son refus ».

Une situation qu’il analyse comme un « conflit entre deux exigences » : celle de « respecter le cheminement de la justice » et celle de «se préoccuper du bien du diocèce de Lyon».