Summorum Pontificum

Un peu de spiritualité…

Commentaires (2)
  1. Gauduin dit :

    Ce mot spirituel est d’une grande richesse, dans sa simplicité…

  2. thiers jean-marie dit :

    Vieil homme, les mots utilisés me frappent: ce sont ceux que j’entendais dans mes premières années d’enseignement à l’école des Maristes. Chez les Jésuites ensuite, cet éloge de la souffrance fut évincé par les nouvelles conceptions théologiques et sociales: reniement de la famille, considération de “l’autre” avant toutes choses et, intellectualisme cryptomarxiste. Rejeté comme conservateur bourgeois Lors de la guerre d’Algérie, mes ennemis les plus virulents furent des prêtres.
    Dans le retour à la simplicité de ces mots, je ne sais que voir: il y a longtemps que je n’ai plus la foi, même après être passé au Barroux, au marketing féroce.
    Le seule chose que j’espère est que la souffrance que l’Eglise m’a imposé toute ma vie, autant par recherche déçue que par accumulation d’affirmations péremptoires, jamais accompagnées d’empathie, trouvera sa récompense extatique, car ma personne physique n’a aucune importance.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »