Divers Jeanne smits

Lula a signé le 3e Programme des droits humains intégrant l’avortement

Commentaire (1)
  1. Abbé HENRY dit :

    Une petite précision : l'année 2010 sera une année d'élection au Brésil. L'actuel Président Lula ne peut se représenter après deux mandats. La constitution brésilienne le lui interdit. Il a désigné pour lui succédé Mme Dilma Rousseff, membre du Parti des Travailleurs et actuel Ministra-chefe da Casa Civil, qui correspond à peu près au poste de premier ministre en France. Pour le moment, les sondages sont plutôt favorables à l'actuel gouverneur de São Paulo. Mais Lula parie sur sa popularité auprès des classes les pauvres pour faire élire Mme Rousseff.
    Enfin, il faut savoir qu'aujourd'hui, il y a près de 1 400 000 avortements par an au Brésil, dont 1 000 000 dans des cliniques privées (cf. les données de Mgr Shooyans : http://adveniat-regnum-tuum.blogspot.com/2009/09/le-discours-pour-la-vie-de-monseigneur.html).
    Comme pour la France, le Président Lula reprend les arguments sur la préservation de la santé des femmes pour faire passer la dépénalisation de l'avortement, sans volonté de promouvoir une authentique politique de la Vie.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »